Quatre technologies se disputent désormais la mesure d’oxygène

Le 13/01/2010 à 19:16  
default-image-3103

Pendant longtemps, trois grands principes se sont partagé le domaine de la mesure d’oxygène. De 0,01 ppm à 100 %, sondes paramagnétiques, sondes zirconium et cellules électrochimiques couvraient, à elles seules, l’ensemble des applications. Récemment, la méthode optique TDL s’est invitée dans la ronde. Même si elle ne prétend pas couvrir les mesures de traces, même si elle reste encore chère et encombrante, elle offre tous les avantages des principes optiques. En particulier, elle apporte une maintenance réduite.

La lecture de cet article est payante.
Connectez-vous ou abonnez-vous pour y accéder.

Dans la même rubrique

Copy link
Powered by Social Snap