«Que reste-t-il aux SNCC?»

Le 01/01/2015 à 17:00  

F aceàdescontrôleursd'automatismes de plus en plus performants, les fabricants de systèmes numériques de contrôle-commande (SNCC) n'ont cessé de perdre des parts de marché au cours des vingt-cinq dernières années. Seules les industries de process, comme la chimie lourde ou la pétrochimie, restaient jusqu'à présent fidèles aux SNCC. Mais ce secteur est lui aussi en passe de se laisser séduire par les systèmes automatisés. Il suffit, pour s'en convaincre, de considérer les récents contrats remportés avec des PAS ( Process Automation System , ou système d'automatisation de process). Ces derniers équipent déjà des industries lourdes telles que, par exemple, des cimenteries ou des usines de biocarburants.

La lecture de cet article est payante.
Pour le lire abonnez-vous ou connectez vous.

Dans la même rubrique

Copy link
Powered by Social Snap