Quelle sonde différentielle pour l’analyseur logique ?

Le 01/03/2005 à 0:00  
default-image-3103

Les signaux numériques présents sur les cartes ont des débits de plus en plus élevés, ce qui pose le problème de la qualité de la transmission du signal et, à partir de là, de l’intégrité du signal transmis. Pour diminuer les risques, les concepteurs font appel à des techniques de transmission différentielle. Les constructeurs d’analyseurs logiques proposent des sondes différentielles pour faciliter la validation de ces systèmes. Les principes fondamentaux du transport de signaux utilisés pour la conception de systèmes différentiels haute vitesse ont été adoptés pour la conception des sondes différentielles. Compris et appliqués dès les premiers stades de la conception, ces principes permettent de tirer le meilleur parti des fonctions de test intégrées des analyse

La lecture de cet article est payante.
Connectez-vous ou abonnez-vous pour y accéder.

Dans la même rubrique

Copy link
Powered by Social Snap