Reflex CES poursuit sa croissance sur un très bon rythme

Le 01/02/2016 à 17:00  

Depuis un an et demi maintenant, Reflex CES propose également des kits de développement FPGA et SoC FPGA dans son offre.

DR

C 'est pour célébrer son 15 e anniversaire que le français Reflex CES a organisé, le 9 décembre 2015, une journée technique au stade Jean Bouin de Paris. Le fabricant de systèmes embarqués complexes clés en main, comme l'acronyme CES ( Custom Embedded Systems ) l'indique, a en effet profité de l'occasion pour mettre en avant plusieurs démonstrations d'applications liées au militaire et à la Défense –ce secteur représente près de 60% du chiffre d'affaires de Reflex CES–, à la vidéo industrielle, à la finance, au calcul à hautes performances (HPC) et au Big Data, ainsi que des ateliers thématiques (conception de cartes électroniques complexes, définition de circuit imprimé avec les liens haut débit jusqu'à 28Gbit/s, mise en œuvre de moyens de validation et de qualification), en partenariat avec son écosystème de partenaires (4DSP, Altera, Enyx, ExceptionPCB, NextComputing, etc.).

« Cet événement marque un tour-nant pour la société. Nous continuons à enregistrer une croissance assez importante en termes de chiffre d'affaires, près de 20 % par an depuis quelques années, à environ 12,5 millions d'euros en 2015 (7,7 Me en 2013 puis 9,8 Me en 2014) et ce avec de la rentabilité.Et l'effectif est passé de 30 à 52 personnes parce que nos activités se sont également étendues », explique Sylvain Neveu, cofondateur et directeur général de Reflex CES.Le métier de la société s'articule toujours autour de la conception de cartes sur mesure (de la conception à l'accompa-gnement du client jusqu'à la fabrication), mais « nous nous sommes lancés il y a trois ans dans le développement de produits COTS issus de PLDA (PLDA et Reflex CES appartiennent au même groupe, ndlr) qui s'est recentré sur les IP et sur les Etats-Unis.Etcela avait d'autant plus de sens que la production des produits était déjà réalisée par Reflex CES », rappelle Sylvain Neveu.

DR

La lecture de cet article est payante.
Pour le lire abonnez-vous ou connectez vous.

Dans la même rubrique

Copy link
Powered by Social Snap