Reportage à la Cogema qui utilise des vibromètres laser et des caméras vidéo pour contrôler le remplissage des fûts

Le 01/10/2001 à 0:00  
default-image-3103

Les principes de la vision industrielle et de la vibrométrie laser sont bien connus, validés et utilisés couramment dans l’industrie. Mais souvent, c’est grâce à la richesse du traitement de signal réalisé après l’acquisition des données que l’on peut tirer le maximum de ces méthodes. L’application réalisée par la société Data Proxima au sein de la Cogema dans son usine de la Hague en est la preuve. Objectif : contrôler le remplissage de fûts par des déchets radioactifs. Le tout dans un atelier qui fonctionne de manière entièrement automatique avec un accès interdit à toute présence humaine.

La lecture de cet article est payante.
Pour le lire abonnez-vous ou connectez vous.

Dans la même rubrique

Copy link
Powered by Social Snap