Reportage au CTBA. Un chauffage bien maîtrisé et le bois respire la santé

Le 01/10/2006 à 0:00  
default-image-3103

Les emballages en bois ont leur réglementation : la NIMP 15, appliquée dans une centaine de pays dans le monde. Celle-ci préconise un traitement phytosanitaire des palettes et emballages en bois circulant dans le monde, afin qu’ils ne puissent pas véhiculer des parasites potentiellement très dangereux pour les forêts. Un traitement couramment utilisé consiste à soumettre le bois à une température de 56 °C pendant au moins 30 minutes, ce qui impose de faire appel à des fours de séchage. Le CTBA a mis au point une méthode originale, simple et pratique pour fixer les conditions d’utilisation du four. La mesure de la température y joue un grand rôle.