Reportage chez Leroy Somer qui a mis en place une véritable stratégie pour réduire ses coûts d’étalonnage

Le 01/03/2002 à 0:00  
default-image-3103

L’usine de production de moteurs électriques de Leroy Somer à Saint Symphorien d’Ozon (près de Lyon) a réduit de 20 % son budget lié à la métrologie. Uniquement en optimisant la périodicité d’étalonnage de ses équipements de mesure. Dans cette démarche, Leroy Somer a fait appel au prestataire Delta Mu qui a pu ainsi valider ses outils mathématiques à grande échelle, sur plus de 5 000 appareils. Une périodicité d’étalonnage est estimée pour chacun d’entre eux, individuellement. Les deux partenaires souhaitent maintenant aller plus loin en anticipant les choix métrologiques au moment de la conception des moteurs, afin d’optimiser les tolérances. L’objectif est toujours le même : réaliser des gains, sans faillir à la qualité.

La lecture de cet article est payante.
Connectez-vous ou abonnez-vous pour y accéder.

Dans la même rubrique

Copy link
Powered by Social Snap