Reportage chez Schneider Electric qui vient d’installer un nouveau banc de qualification des disjoncteurs électriques

Le 01/12/2004 à 0:00
default-image-3103

Au Laboratoire d’Essais Ampère de Schneider Electric à Grenoble, où l’on réalise des essais sur des disjoncteurs électriques, il a fallu migrer vers une nouvelle plate-forme d’acquisition logicielle et matérielle. Le choix s’est finalement porté vers une solution propriétaire à base de FPGA, développée spécifiquement par la société française Anicia, avec installation, câblage et mise en service par la société d’ingénierie. Un exemple parmi d’autres qui témoigne d’une tendance lourde dans l’attitude des industriels : celle de réduire le nombre d’interlocuteurs.