Réseaux industriels: forte poussée d'Ethernet et du sans-fil

Le 20/03/2017 à 17:00  

C haque année, le fournisseur suédois de produits de communication industrielle HMS Industrial Networks publie une étude sur l'état des lieux du marché des réseaux de communications industriels, étude réalisée sur la base du nombre de nouveaux nœuds installés dans le secteur de l'automatisation industrielle en tenant compte de ses propres statistiques de vente, mais aussi des éclai-rages de ses collègues – et néanmoins concurrents– du secteur et de la perception globale du marché. Le principal enseignement de la dernière étude qu'HMS vient de dévoiler est l'accélération de la croissance des solutions mettant en œuvre l'Ethernet industriel et le sans-fil au détriment des bus de terrain. Ainsi, l'Ethernet industriel représente-t-il désormais 46 % du marché, contre 38% l'année dernière, tandis que la part des solutions sans fil, quoique toujours faible, progresse de 4% à 6% dans le même temps. Ensemble, l'Ethernet industriel et le sans-fil représentent donc désormais 52% du marché, selon l'étude de HMS, contre «seulement» 48% pour les bus de terrain, alors que ces derniers représentaient encore 58% du marché l'année précédente.

Stimulé par l'Internet industriel des objets, l'Ethernet industriel enregistre une plus forte progression que les années précédentes, avec un taux de croissance de 22% des nœuds installés, grâce notamment aux protocoles EtherNet/IP et Profinet qui représentent aujourd'hui 11 % du marché chacun ( voir schéma ci-dessous ). Profinet est notamment dominant en Europe centrale alors qu'EtherNet/IP arrive en tête sur le continent nord-américain. Viennent ensuite EtherCAT (7 %), Modbus-TCP (4%) et Powerlink (4%). « Nous constatons clairement une accélération de la transition vers différents réseaux Ethernet industriels en ce qui concerne les nouveaux nœuds installés. Cette transition est stimulée par le besoin de performances élevées, l'intégration entre les installations des usines et les systèmes informatiques et l'Internet industriel des objets en général », analyse Anders Hansson, directeur marketing de HMS Industrial Networks.

La lecture de cet article est payante.
Connectez-vous ou abonnez-vous pour y accéder.

Dans la même rubrique

Copy link
Powered by Social Snap