Rétrofit : une deuxième vie pour les MMT

Le 24/02/2010 à 16:21  
default-image-3103

Lorsque le logiciel ou l’électronique d’une machine à mesurer tridimensionnelle commencent à montrer des signes d’obsolescence, deux solutions s’offrent à l’industriel : acheter une nouvelle machine, ou rénover l’ancienne. Cette opération, baptisée rétrofit, englobe toutes les interventions nécessaires à la rénovation de la machine, d’une mise à jour logicielle au changement des règles de mesure. L’industriel peut alors gagner en précision, en productivité, ou obtenir de nouvelles fonctionnalités de mesure. Mais l’opération est-elle toujours rentable ? Quand faut-il s’équiper d’une nouvelle machine ? A qui confier son rétrofit ? Et que faut-il savoir avant de se lancer ? Voici plusieurs éléments de réponse…

La lecture de cet article est payante.
Pour le lire abonnez-vous ou connectez vous.

Dans la même rubrique

Copy link
Powered by Social Snap