SGS révolutionne le jaugeage des cargos à quai

Le 19/11/2019 à 17:00  
default-image-3103

Avec le Draft Survey Tool, dont l'appareil s'installe sur le rebord de la rambarde, le jaugeage d'un navire transportant des matières premières ne nécessite plus que l'opérateur de SGS descende le long de la paroi du cargo pour relever visuellement les repères de tirants d'eau, lors de la prestation de service.

P armi l'ensemble des opérations à réaliser à quai sur un cargo transportant des matières premières arrivant ou repartant d'un port (contrôle de propreté, constatation de dommages, fumigation et lutte antiparasitaire, échantillonnage et analyse, etc.), il faut connaître la quantité de produits qu'il va décharger ou qu'il a chargé. C'est l'une des missions du groupe suisse SGS dans le monde entier, en tant que tiers indépendant pour l'émission d'attestations aux acheteurs, aux vendeurs ou aux deux.

« La pesée se fait traditionnellement en mesurant le déplacement de l'eau avant et après le chargement ou le déchargement, via la lecture des repères de tirants d'eau, la différence entre les deux déplacements représentant la masse de la cargaison. En plus d'être dépendantes de l'opérateur et de l'état de la mer – en présence de houle, on fait plutôt la moyenne des mesures –, le relevé visuel des repères requiert la mise en œuvre d'une échelle – l'opérateur doit alors s'équiper pour descendre le long de la coque en toute sécurité –, voire la location d'une embarcation, pour faire les relevés », explique Jean-Philippe Circal, directeur de la division Minerals de SGS France. Pour s'affranchir des contraintes de ces « vieux usages », la société a développé la technologie brevetée Draft Survey Tool (DST), qui assure des conditions de travail sûres, tout en offrant la possibilité d'obtenir des résultats plus fiables et plus objectifs. Cette solution n'est pas commercialisée en tant que telle, mais utilisée par les personnels de SGS, au niveau mondial et donc sur ses sites français de Bassens, Bayonne, Dunkerque, Fos-sur-Mer, Honfleur, La Rochelle, Le Havre, Montoir-de-Bretagne, Rouen, Saint-Malo et Sète, dans le cadre d'une prestation de services.

La lecture de cet article est payante.
Pour le lire abonnez-vous ou connectez vous.

Dans la même rubrique

Copy link
Powered by Social Snap