Siemens étoffe son écosystème pour la numérisation

Le 12/11/2018 à 17:00  

Emmanuel Vieillard (à gauche), président du Cetim, et Nicolas Petrovic, président de Siemens France, après la signature du partenariat entre le centre technique et le groupe allemand.

C. Lardière

C 'est dans l'effervescence de son événement Digital Industry Summit ( voir encadré ci-dessous ), organisé conjointement avec le français Atos le 16 octobre 2018 au Palais Brongniart (Paris), que le groupe allemand Siemens, présent dans les domaines de l'électrification, l'automatisation et la «digitalization», a fait deux annonces, s'inscrivant dans le renforcement de son écosystème autour de l'industrie du futur. Il s'agit de la signature d'un partenariat avec le centre technique des industries mécaniques

(Cetim) et la présentation de sa prise de participation dans la start-up auvergnate Braincube.

« Dans le cadre de l'industrie du futur, il faut savoir s'entourer d'un écosystème de start-up et de partenaires, capables de valoriser nos plateformes et solutions, jusqu'aux PME et PMI », expliqueVincent Jauneau, vice-président et directeur du secteur Industrie de Siemens France. Dans le cas du partenariat avec le centre technique –l'allemand et le français partagent un ADN technologique commun –, « cette alliance porte sur l'accompagnement des entreprises à revisiter leur offre pour le futur et à retrouver de la valeur ajoutée. Il s'agira de proposer des offres concrètes auprès d'un réseau très dense de PMI et PME manufacturières », précise Daniel Richet,directeur du dévelop-pement régional et international du Cetim.

La lecture de cet article est payante.
Pour le lire abonnez-vous ou connectez vous.

Dans la même rubrique

Copy link
Powered by Social Snap