Superviser un processus continu, c’est du gâteau !

Le 01/02/2007 à 0:00  
default-image-3103

Les processus maîtrisés depuis longtemps ne sont en général pas forcément demandeurs de solutions audacieuses. Quand la biscuiterie Cantreau a eu un problème avec un des régulateurs installés sur ses fours, son souci était de le remplacer au plus vite, pas d’installer une nouvelle architecture de contrôlecommande. Mais le fabricant vendéen de biscuits aux oeufs a su se laisser convaincre par l’argumentation d’Omron : désormais, une supervision est associée aux régulateurs de tableau. Les bénéfices sont déjà palpables, et la solution devrait être déployée à plus grande échelle.

La lecture de cet article est réservée aux abonnés.
Connectez-vous ou abonnez-vous pour y accéder.

Dans la même rubrique

Copy link
Powered by Social Snap