Un Concentrateur Web Au Cœur De La Gestion Énergétique

Le 01/11/2013 à 17:00  

Une nouvelle ère pour les systèmes d'information énergétique.» C'est sans ambages que la société Enerdis, entité du groupe français Chauvin-Arnoux, a dévoilé la centrale de mesure et de qualité de l'énergie Enerium 300 (voir encadré) et le concentrateur Elog pour la maîtrise énergétique. « La maîtrise de la qualité des sources d'énergie est devenue aujourd'hui prégnante en France.Les data centers avec leurs alimentations à découpage, les chaînes de production dotées d'automates, etc. se doivent de répondre à des enjeux économiques et écologiques, à des normes et autres réglementations », constate Jean-Eric Garnier, directeur général d'Enerdis. La situation se complique encore un peu plus lorsque l'on sait que les données pertinentes pour une bonne gestion énergétique sont de natures multiples et dans des formats hétérogènes, viennent d'équipements multifonctions (compteurs, centrales de mesure, automates…) et de marques différentes. Sans oublier une exploitation variée selon que la personne concernée travaille dans un service de production ou de comptabilité analytique, par exemple. La maîtrise de la consommation énergétique passe donc forcément par celle de l'ensemble de la chaîne, d'où le développement par le Français du nouveau système baptisé Elog.

Si, avec les solutions existantes, les clients devaient être accompagnés lors de chaque projet, au cas par cas,l'Elog d'Enerdis apporterait une grande simplicité d'utilisation.

La lecture de cet article est payante.
Connectez-vous ou abonnez-vous pour y accéder.

Dans la même rubrique

Copy link
Powered by Social Snap