Un enregistreur de puissance et d'énergie taillé pour le terrain

Le 01/12/2015 à 17:00  

T rois ans après avoir lancé les premiers modèles, le français Chauvin Arnoux vient de compléter sa séried'enregis-treurs de puissance et d'énergie PEL, en dévoilant le mo-dèle PEL 105. « Il y a encore quelques années, nous ne proposions que les analyseurs d'énergie Qualistar,dont les fonctionnalités étaient parfois trop performantes pour les besoins d'un certain nombre d'utilisateurs.C'est d'ailleurs l'une des raisons du développement des PEL 102 et 103 pour répondre aux applications de mesure et de stockage.Mais il s'est avéré qu'il manquait des choses à ces enregistreurs », rappelle Joël Pannetier, chef de produits chez Chauvin Arnoux. A l'instar des PEL 102 et PEL 103, le nouveau modèle PEL 105 est destiné aux audits énergétiques ou aux mesures ponctuelles sur n'importe quel réseau électrique dans le monde (fréquences continue, 50/60Hz et 400Hz).

Il peut donc être mis en œuvre aussi bien par tous consommateurs et producteurs d'énergie (industries lourdes, production industrielle, agriculture, chimie, bâtiment, aéronautique, etc.) que par les organismes de contrôle dans le cadre des normes NF EN 16247 par exemple. La première différence entre un PEL 105 et l'un des deux modèles existants saute aux yeux: « Nous voulions un appareil très robuste, qui puisse être utilisé en plein désert par exemple.D'où la modi-fication des connecteurs, le choix de matériaux résistants aux UV et aux températures extrêmes, un boîtier IP67 ( les PEL 102 et PEL 103 ne sont qu'IP54, ndlr ). Il peut même être installé directement sur poteau électrique en extérieur », indique Joël Pannetier.

Conçu et fabriqué en France, le PEL 105 de Chauvin Arnoux est un enregistreur de puissance et d'énergie qui se positionne entre les PEL 102 et PEL 103 et la série Qualistar.

DR

Autre avantage, le nouvel enregistreur est d'une grande simplicité d'utilisation. En plus de la présence d'un grand écran rétroéclairé à triple afficheur, de la compatibilité avec de nombreux capteurs de courant et de la reconnaissance automatique des capteurs, le PEL 105 est, lui, doté de 5 entrées tension (entre neutre et terre) et de 4 entrées courant, au lieu de 3 entrées tension et de 3 entrées courant pour les PEL 102 et PEL 103. Il est ainsi possible de mesurer, d'enregistrer et d'analyser les puissances (W ,VAR,VA) et les énergies (kWh, kVARh, kVAh), ainsi que le PF et le DPF, ce qui en fait « un compteur électrique avancé».

La lecture de cet article est payante.
Connectez-vous ou abonnez-vous pour y accéder.

Dans la même rubrique

Copy link
Powered by Social Snap