Un Mastère Spécialisé « Manager Industrialisation 4.0 » ouvre à Rouen

Le 12/10/2018 à 17:00  

L e Cesi, groupe d'enseignement supérieur et de formation professionnelle présent sur 24 campus français, et l'Esigelec, école d'ingénieurs en systèmes intelligents et connectés, ont créé le Mastère Spécialisé « Manager Industrialisation 4.0 » qui ouvre à Rouen courant octobre. Ce programme vise à former les ingénieurs et les cadres au management de projets d'industrialisation numérique complexes en France et à l'international.

Parmi les sujets auxquels les étudiants vont être confrontés, citons l'identification des nouvelles technologies (cobots, Internet industriel), l'élaboration d'une stratégie d'optimisation produit-pro-cess, le développement d'un système d'information intégrant des outils numériques et une démarche PLM (Product Lifecycle Management) via des plateformes collaboratives et enfin, la mise en place d'installations ou le transfert de lignes de production en France et à l'étranger, tenant compte de l'aspect collaboratif et interculturel dans la gestion des ressources. « Face à l'industrialisation 4.0, il apparaît vital de concilier deux dimensions : la capacité technologique à remonter de l'information pertinente d'une part, et ensuite, savoir comment l'exploiter et la traiter pour prendre des décisions en connaissance de cause », explique Étienne Craye, directeur général de l'Esigelec. Ce programme, labellisé Mastère Spécialisé selon la Conférence des grandes écoles (CGE), sera dispensé sur une période de 12 à 24 mois et se montre particulièrement adapté à l'alternance en entreprise, le but étant de rendre les étudiants acteurs de leur formation et immédiatement opérationnels. Le cursus est d'ailleurs finalisé par la rédaction d'une thèse professionnelle. « Lancé en région Normandie, ce dispositif a pour vocation d'être déployé sur l'ensemble du territoire français dans les différents centres Cesi », précise Christine Dispa, directrice régionale du Cesi Nord-Ouest.

Christine Dispa, directrice régionale du Cesi Nord-Ouest, et Étienne Craye, directeur général de l'Esigelec.

La lecture de cet article est payante.
Pour le lire abonnez-vous ou connectez vous.

Dans la même rubrique

Copy link
Powered by Social Snap