Une rentrée très « métrologique »…

Le 11/09/2017 à 0:00  

Avec le Congrès international de métrologie (CIM) qui se déroule du 19 au 21 septembre 2017 à Paris en parallèle du salon Enova ( voir page 34 ), cette rentrée est placée sous le signe de la métrologie.

PASCAL COUTANCE Directeur de la rédaction p.coutance@mesures.com

DR

Tout comme ce numéro de Mesures qui fait la part belle à cette thématique via son Dossier Métrologie ( voir page 45 ) et son Entretien du mois ( voir page 36 ).

Il faut dire que cette discipline évolue sans cesse et revêt une importance capitale. Pour les laboratoires d'étalonnage et d'essais, bien sûr, mais aussi pour les industriels de tout secteur d'activité. Car, comme le rappelle Marine Escuillié, chef de projets

du Collège français de métrologie (CFM), dans notre article page 48, si « la mesure doit être faite pour maîtriser les processus de fabrication, afin de réaliser des produits conformes (…), la métrologie, elle, permet d'adapter les moyens de mesure au juste nécessaire et d'avoir confiance dans les résultats pour prendre des décisions pertinentes . » La métrologie influence par conséquent, de manière importante, la compétitivité d'une entreprise industrielle et doit, de ce fait, être considérée comme un « outil de progrès, qui a sa place dans le contrôle, mais aussi dans la conception, la production et dans le management de l'entreprise ».

Dans notre Dossier, nous abordons plusieurs aspects de la métrologie : celle que l'on pourrait qualifier de « scientifique » avec les résultats remarquables obtenus par le Laboratoire national de métrologie t d'essais (LNE) pour la edéfinition du kelvin et du kilogramme, la métrologie « industrielle » avec un article sur les bienfaits de l'étalonnage des boucles et, enfin, la métrologie « normative » avec un point sur les exigences en métrologie dans la norme ISO 9001: 2015.

La lecture de cet article est payante.
Connectez-vous ou abonnez-vous pour y accéder.

Dans la même rubrique

Copy link
Powered by Social Snap