Une sécurité des machines encore plus performante et surtout accessible à tous

Le 01/05/2015 à 17:00  

S ans surprise, les thèmes phares de la 68 e édition de la Foire de Hanovre, qui s'est déroulée du 13 au 17 avril dernier, étaient l'Indus-trie 4.0, les smart grid , l'Inde – le pays partenaire de l'événement, cette année –, etc.Au-delà de ces tendances générales, les préoccupations des industriels tournent également autour de sujets plus concrets, à savoir par exemple la sécurité des machines. Parmi la foultitude d'innovations dévoilées et présentées à l'occasion du salon, l'autrichien B&R a franchi une nouvelle étape dans la démocratisation de la sécurité programmable, avec l'introduction d'une nouvelle gamme de modules d'entrées/sorties X20, dont certains intègrent la technologie reACTION, et d'écrans opérateurs openSafety.

Il existe trois sous-familles dans la nouvelle gamme de modules d'entrées/sorties de sécurité lancée par B&R : ceux intégrant la technologie reACTION, ceux embarquant une fonction d'automate de sécurité et des modules standard.

B&R

Depuis des décennies, le fabricant a fait le choix de la flexibilité et de l'ouverture pour ses solutions d'automatisation, posant ainsi les bases de l'usine interconnectée du futur. Ces transformations généreront de nouveaux facteurs de compétitivité comme l'utilisation plus économe des ressources, l'accroissement de la productivité et la production en masse de produits personnalisés. « Avec les modules d'entrées/sorties de sécurité que nous venons de dévoiler, nous faisons tomber les dernières barrières d'accès aux technologies de sécurité programmable », affirme Franz Kaufleitner, responsable des technologies de sécurité chez B&R. La nouvelle gamme de modules d'entrées/sorties a d'abord été développée afin de pouvoir intégrer la technologie reACTION (voir Mesures n° 863) , l'étendant ainsi aux applications de sécurité critiques. « Le principe de la technologie est de décentraliser l'exécution de sous-processus critiques,normalement réalisée par l'automate, directement dans des modules d'entrées/sorties, rappelle Olivier Rambaldelli,responsable marketing chez B&R Automation France. Ce qui permet de réduire les temps de réaction d'un facteur 100 par rapport à ceux obtenus avec une architecture standard où l'information est traitée par l'automate de sécurité puis renvoyée à un module de sortie. Soit de l'ordre de 100 µs,ce qui est en fait une solution de sécurité programmable sans équivalent sur le marché ! » Grâce à une telle performance, les constructeurs peuvent également concevoir des machines avec des périmètres de sécurité réduits, d'où une compacité accrue des machines, ou encore des temps d'arrêt d'axes plus rapides.

La lecture de cet article est payante.
Pour le lire abonnez-vous ou connectez vous.

Dans la même rubrique

Copy link
Powered by Social Snap