Une Solution Vraiment Emballante

Le 01/01/2014 à 0:00  

D ans le domaine de l'emballage, la détection et le comptage d'objets défilant en flux continu sur un convoyeur nécessitent généralement de les séparer, par exemple à l'aide de séparateurs mécaniques. Or, cette phase de séparation implique bien souvent l'emploi de mécanismes complexes, et par conséquent coûteux. Mais pour Sick, groupe spécialisé dans les capteurs et les solutions pour l'automatisation industrielle, la logistique et les procédés, ce temps est révolu. La société allemande appuie ses dires avec le lancement d'un système de détection d'objets baptisé DeltaPac et présenté comme le premier capteur capable de distinguer de manière fiable des objets alignés en configuration « touche-touche », donc sans séparation des objets, dans un flux continu de produits.

A l'origine de ce système de détection fort prometteur pour l'industrie de l'emballage, se trouve une technologie brevetée par Sick et nommé Delta-S-Technology. Cette dernière repose sur deux unités de détection composées chacune de deux récepteurs et de quatre Led PinPoint2.0, le tout étant combiné à la technologie Asic ( Application Specific Integrated Circuit ) Siric développée par Sick et intégrant une fonction de mesure de distance. Le principe de fonctionnement de ce dispositif s'appuie sur la reconnaissance des arêtes des objets. En effet, même accolés les uns aux autres, des objets disposent d'arêtes qui modifient les propriétés de réflexion optique des surfaces des emballages lors de la transition de l'un à l'autre, même lorsqu'ils ne sont pas séparés. Ce changement de direction du faisceau optique réfléchi est alors utilisé en temps réel pour la sortie des signaux de commutation. Grâce à une identification des contours ou arêtes d'objets ayant des rayons de courbure compris entre 1 et 20mm, le DeltaPac est capable de détecter des variations d'angle de réflexion optique particulièrement faibles. Au final, Sick évoque une détection pouvant atteindre 200 000 emballages par heure – même lorsqu'ils sont accolés – sur des convoyeurs dont la vitesse s'élève à 3 m/s.

Capable de détecter des variations d'angle de réflexion optique particulièrement faibles, le DeltaPac de Sick est apte à détecter et à compter jusqu'à 200 000 emballages par heure –même lorsque ces derniers sont accolés – sur des convoyeurs dont la vitesse s'élève à 3 m/s.

Sick

La lecture de cet article est payante.
Pour le lire abonnez-vous ou connectez vous.

Dans la même rubrique

Copy link
Powered by Social Snap