Unmultiplicateuràengre uncouplemètreàtrèshau nagesintègre tesvitesses

Le 01/04/2016 à 0:00  

Dans le cadre de l'un de ces projets, l'entreprise Boisset & Cie (BCSA), associée au fabricant HBM, a développé un couplemètre pour un système de transmission mécanique, dont la vitesse de rotation atteint 3 000 tr/min en entrée et 45000tr/min en sortie, avec une puissance de 3 MW.

C.Lardière

D ans de nombreux secteurs industriels, la transmission de puissance mécanique est un élément essentiel, voire critique, et qui revêt néanmoins de multiples facettes : une réduction de vitesse, une multiplication de vitesse, des couples de quelques milliers de Newton.mètre (Nm) à transmettre à de hautes vitesses, des couples très faibles à transmettre à des vitesses de plusieurs dizaines de milliers de tours par minute (tr/min), voire 100 000 tr/min, et même, dans certains cas, les deux (couples importants et vitesses élevées).Tout dépend du type d'application auquel on est confronté: un rotor de turbine nucléaire ou de mo-teur électrique, un compres-seur, un banc d'essais, une hélice d'hélicoptère, etc. C'est tout le savoir-faire qu'a acquis le français Boisset & Cie (BCSA) au cours de plus de cinquante ans d'existence.

La société située à Villeurbanne (Rhône), en banlieue lyonnaise, est en effet devenue un fabricant reconnu dans le monde entier pour ses solutions de transmission mécanique de puissance, à savoir réducteurs de vi-tesse et turbo multiplicateurs, ainsi que pour ses bancs d'essais, sur cahier des charges ( voir encadré page 31 ). « Nous charges ( voir encadré page 31 ). « Nous sommes présents depuis plus de 50 ans dans le secteur des réducteurs de vitesse et depuis plus de 30 ans dans celui des multiplicateurs, d'abord sous la marque ACMI et maintenant BCSA. Nous étions déjà, avant la création de BCSA en 1998, le représentant et la filiale du fabricant suisse Maag Gear. BCSA est aujourd'hui plutôt une société d'ingénierie plus qu'un fabricant, concevant, assemblant et installant entre 30 et 40 machines spéciales par an », explique David Montillet, directeur commercial de BCSA.

Dans la grande majorité des systèmes d'entraînement, l'un des éléments importants du point de vue de la mesure est évidemment le couplemètre. Dans le cadre de l'un de ses projets, BCSA a été confronté à la volonté d'intégrer le couplemètre au sein même du système d'entraînement. « Habituellement, un système est composé d'un multiplicateur, d'un premier accouplement, d'un couplemètre sur châssis, puis d'un second accouplement. Les couplemètres sont donc normalement montés à l'extérieur, en porte-à-faux au niveau de la sortie. Mais, avec cette configuration, des problèmes de vibrations liés aux vitesses critiques peuvent apparaître. C'est pourquoi l'intégration du couplemètre sur la ligne de sortie haute vitesse à l'intérieur du multiplicateur est une solution qui simplifie la ligne d'arbre et les mises au point chez le client final » , rappelle David Montillet. « Par contre, l'un des avantages de ce montage à l'extérieur est qu'il y a une dissipation thermique naturelle. À des vitesses de plusieurs dizaines de milliers de tours par minute, le couplemètre cisaille l'air en tournant, d'où un auto-échauffement », précise Bernard Vindret, ingénieur technico-commercial chez HBM France. Pour dénicher un couplemètre répondant aux exigences de l'application, en termes de couple et de vitesse de rotation, BCSA s'était rapproché du fabricant allemand, l'un des leaders dans le domaine des mesures mécaniques et en particulier des couplemètres. Mais, au départ, ce ne fut pas gagné d'avance.

Pour Bernard Vindret, ingénieur technico-commercial chez HBM France (à gauche), «nous n'avions pas d'informations à transmettre à BCSA concernant notamment l'auto-échauffement et la dissipation thermique des couplemètres. » David Montillet, directeur commercial de BCSA, reconnaît toutefois que « l'on peut caractériser d'assez ambitieux le projet d'intégration d'un couplemètre spécial d'HBM. »

C.Lardière

La lecture de cet article est payante.
Pour le lire abonnez-vous ou connectez vous.

Dans la même rubrique

Copy link
Powered by Social Snap