Va-t-on vers une pénurie en automaticiens ?

Le 01/12/2005 à 0:00  
default-image-3103

La formation en automatismes s’efforce de s’adapter à l’évolution des technologies. Plus ou moins vite, avec plus ou moins de réussite. Plus qu’un problème de qualité, il semble que l’on aille vers un problème de quantité. Nos jeunes sont de moins en moins tentés par les filières technologiques. Les problèmes que connaît l’industrie n’expliquent pas tout, il y a aussi l’attrait des nouveaux métiers. Mais cette pénurie naissante pourrait à terme avoir des conséquences graves, conduisant aux délocalisations voire à la fermeture de certaines activités. C’est ce qui a été dit récemment au cours d’une journée du Club Automation.

La lecture de cet article est payante.
Connectez-vous ou abonnez-vous pour y accéder.

Dans la même rubrique

Copy link
Powered by Social Snap