PcVue est désormais en bonne compagnie

Le 10/10/2007 à 0:00  

Arc Informatique a récemment conclu des contrats de partenariat avec d'autres éditeurs de logiciels afin d'étoffer sa gamme de produits. Son offre reste toujours centrée autour du superviseur PcVue (dont la dernière version 8.10 vient d'être mise sur le marché), mais elle se trouve désormais largement étoffée et change de nom pour devenir PcVue Solutions.
Arc Informatique entreprend un changement important dans sa stratégie commerciale. Jusqu'à présent, les logiciels proposés étaient uniquement issus de développements internes. On retrouvait bien sûr PcVue, logiciel de supervision qui représente l'essentiel des ventes, mais aussi PlantVue (logiciel de création d'IHM, ou Interfaces Homme-Machine) et WebVue (création de portails Internet pour la mise à disposition de mesures ou d'indicateurs). Le savoir-faire de la société restait axé sur la supervision, mais les dirigeants souhaitaient diversifier leur gamme de produits et proposer des solutions plus polyvalentes. Ils désiraient entre autres étendre l'offre à la surveillance des éléments du réseau Ethernet, et faciliter la création automatique de rapports. Pour cela, ils ont choisi de s'associer avec des sociétés ayant déjà fait leurs preuves plutôt que de développer de nouvelles compétences en interne. Plusieurs contrats ont donc été signés avec des éditeurs tiers, « mais ce sont plus que de simples contrats de distribution, tient à préciser Alain Faisant, directeur marketing chez Arc Informatique. En effet, nous avons travaillé conjointement avec ces nouveaux partenaires dans le cadre d'étroites relations technico-commerciales. Et en mettant en commun toutes les ressources en matière de développement, nous avons réussi à atteindre notre principal objectif, à savoir proposer des applications complémentaires qui s'intègrent totalement à PcVue ». La nouvelle offre a pour nom PcVue Solutions. Elle regroupe, en plus des trois logiciels déjà évoqués, les logiciels IntraVue, Visual Manager et Dream Report. Tous sont proposés comme autant d'options pour PcVue, et sont intégrés de telle sorte que le passage de l'un à l'autre soit transparent pour l'utilisateur.
IntraVue est un logiciel de supervision des équipements IP. Il effectue en temps réel la cartographie des éléments connectés au réseau, puis la présente sous la forme d'une vue tournante à l'utilisation très intuitive. Grâce à cet outil, les responsables informatiques sont capables d'effectuer toutes les opérations de diagnostic et de maintenance sans sortir de la supervision. A noter qu'Arc Informatique s'est également associé avec le fabricant de switches Ethernet Direct, afin de proposer aux clients qui le souhaitent une offre globale : installation d'un réseau Ethernet et mise en place d'une supervision.
L'arrivée de Visual Manager dans l'offre PcVue Solutions augmente quant à elle les capacités d'acquisition et de traitement de données du logiciel. Il s'agit d'une base de données présentant des capacités d'analyse relativement poussées. Visual Manager permet entre autres la superposition de courbes, pour la recherche de causes (baisses de cadences sur une ligne de production, par exemple). Par ailleurs, il offre la possibilité d'effectuer des calculs sur tous types de données, afin de générer automatiquement des résultats tels que lois de Pareto, graphiques TRS (Taux de Rendement Synthétique) ou encore calculs de MTBF (Mean Time Between Failure, temps moyen entre pannes).
Dernière nouveauté, l'intégration de Dream Report, de la société ODS. Il s'agit d'un progiciel de reporting (génération automatique de rapports), spécialisé dans les industries de process continus et discontinus. Capable de récupérer à une fréquence élevée des données de sources multiples, il les archive pour les garder à disposition de l'utilisateur. Puis, après extraction et analyse des données brutes, le logiciel permet d'éditer un grand nombre de rapports différents (rapports journaliers de production ou rapports Qualité, entre autres). Enfin, Dream Report prend également en charge tout ce qui concerne la distribution des rapports. Cela peut être fait de manière entièrement automatisée (par le biais d'e-mails, notamment), ce qui diminue le risque d'erreurs et libère totalement les opérateurs d'une tâche bien souvent fastidieuse.

La lecture de cet article est payante.
Pour le lire abonnez-vous ou connectez vous.

Dans la même rubrique

Copy link
Powered by Social Snap