Un suivi en temps réel des processus décisionnels

Le 14/03/2011 à 11:25  

En facilitant la communication entre les équipes,  la solution Archestra Workflow de Wonderware accélère  la prise de décision. En effet, une fois les processus décisionnels modélisés dans ce logiciel de Business Process Management (BPM), il suffit de suivre les instructions  en cas d’incident de production.

En avril dernier, le groupe Invensys Operations Management mettait la main sur Skelta, une société spécialisée dans le BPM (Business Process Management). Il aura fallu quelques mois pour intégrer cette technologie à l’offre de sa filiale Wonderware qui annonce le lancement d’un nouveau logiciel baptisé Archestra Workflow. Comme son nom l’indique, cet outil d’aide à la décision est disponible sous forme de module pour la plate-forme de suivi de production Archestra.
De la rigueur dans  le respect des procédures
Bien entendu, la modélisation des processus d’entreprise n’est pas une activité nouvelle (elle est d’ailleurs indispensable pour obtenir certaines certifications, comme la norme ISO 9001).
Ce qui est nouveau, en revanche, c’est la possibilité de suivre chaque procédure et chaque décision en temps réel. En effet, la plate-forme Archestra étant connectée à tous les systèmes informatiques de l’entreprise (ERP, PLM, GMAO, indicateurs qualité, etc.), Workflow peut aller y chercher des informations. De ce fait, pour toutes les industries fortement réglementées, l’outil apporte de la rigueur dans le respect des procédures. Il évitera par exemple que certains services ne soient pas informés d’un problème, que d’autres le soient mais qu’ils n’en tiennent pas compte, ou plus simplement qu’un ordre soit envoyé sans validation de la hiérarchie.
Pour mieux comprendre le potentiel d’Archestra Workflow, Guillaume Guilhéneuf, responsable marketing de l’éditeur, nous fournit un exemple type d’utilisation : « imaginons une dérive de la qualité des pièces en sortie d’une chaîne de fabrication. L’opérateur chargé de sa surveillance voit remonter le défaut sur son IHM. Archestra Workflow l’informe que ce défaut peut entraîner un arrêt de production, mais que ce n’est pas à lui de prendre la décision. Au même moment, le responsable de production est averti du problème, et il en accuse réception (pour rester joignable même lorsqu’il s’absente de son poste, il a choisi d’être averti de ce type d’alertes par SMS). Sa réponse est traduite en une demande d’arrêt, qui est immédiatement transmise au responsable de la maintenance et au responsable du site. Ce dernier est informé par e-mail ou SMS de l’incident et du temps d’arrêt nécessaire pour résoudre le problème. Pour l’aider à prendre sa décision, le logiciel pourra lui montrer sous forme de graphique l’évolution du stock en fonction du temps d’arrêt. Fort de ces informations, le responsable de site décide ou non de valider l’arrêt de la chaîne, ce qui engage l’intervention des agents de maintenance.» Non seulement les informations sont diffusées pour que chaque décision soit prise en connaissance de cause, mais surtout, le processus entier peut se dérouler sans que les personnes n’aient eu besoin de se rencontrer. Chaque intervenant est informé en temps réel des décisions prises par ses collègues, sans qu’il n’ait perdu une seule minute à se déplacer.
Frédéric Parisot

 

 

Les tableaux de bord accessibles sur smartphones
En parallèle du module Archestra Workflow, Wonderware lance une nouvelle solution de suivi d’indicateurs à distance baptisée Mobile Reporting. Toujours dans le but d’améliorer la prise de décision, chacun des acteurs de l’entreprise pourra accéder à des tableaux de bords spécialisés par métier (état de la production, indicateurs de performances ou de qualité, consommations énergétiques, etc.). La solution est basée sur le principe du Cloud Computing,  ce qui signifie que toutes les données sont hébergées sur Internet, sur des serveurs sécurisés. Plus qu’un logiciel à proprement parler, Mobile Reporting est disponible sous forme de service (il s’agit d’un SaaS, pour Software as a Service). Une fois établis les profils utilisateurs  (droits et types d’informations accessibles),  le téléchargement de l’application sur smartphone ou  sur tablette est gratuit.
FP

La lecture de cet article est réservée aux abonnés.
Connectez-vous ou abonnez-vous pour y accéder.

Dans la même rubrique

Copy link
Powered by Social Snap