Exner étend sa gamme de sondes de turbidité

Le 11/10/2019 à 12:37

Quelques mois seulement après avoir lancé le modèle EXspect 271, l’allemand Exner Process Equipement, fabricant de capteurs, de supports et de systèmes de contrôle physico-chimiques, vient de compléter sa gamme de sondes de turbidité, avec le capteur EXspect 231 pour la mesure des faibles et moyennes turbidités.

Contrairement au modèle EXspect 271, basé sur la technologie de mesure à rétrodiffusion, la nouvelle sonde, également optique, repose sur une mesure par absorption d’un faisceau en proche infrarouge (NIR ; longueur d’onde de 850 nm). Il s’agit de la même technologie que celles des sondes EXspect 230 et 250, qui seront remplacées par le modèle EXspect 231

Du côté des spécifications, on peut citer une étendue de mesure de 0 à 100 %, 0 à 3,5 AU ou 0 à 6 AU, une résolution de 0,01 AU, une justesse de ±1 %, une reproductibilité inférieure à 1 % de la valeur finale, un chemin optique de 5, 10 ou 20 mm. La sonde supporte des conditions de process de 0 à +90 °C (+141 °C pendant 2 h) et jusqu’à 10 bar maximum.

En plus de disposer de contacts normalement ouverts ou normalement fermés, d’interfaces 4-20 mA et USB, la sonde EXspect 231 est un transmetteur compact et robuste (boîtier IP69 en inox et de conception hygiénique), qui peut être mis en œuvre dans de nombreux process agroalimentaires et environnementaux, même les process de NEP/SEP, et ce d’une manière très simple.