Yokogawa Electric se renforce encore en bio-analyse

Le 13/05/2020 à 8:22  

Le japonais Yokogawa Electric, fabricant de systèmes de contrôle et d'instrumentation de process, enchaîne ces dernières semaines les annonces. Après notamment les rachats d’APB et de Grazper Technologies, le japonais vient en effet d’annoncer l’acquisition de l’américain Fluid Imaging Technologies, pour un montant non dévoilé.

La société américaine, créée en 1999 et employant 28 personnes à Scarborough dans le Maine, est spécialisée dans les instruments d'imagerie de flux, qui combinent les caractéristiques des microscopes traditionnels, utilisés pour l'observation des cellules, et celles des cytomètres de flux, mis en œuvre dans l'analyse à grande vitesse des cellules sanguines en suspension dans un milieu liquide.

Les domaines d’application de ces instruments d'imagerie, de mesure, d'analyse et de comptage des particules dans les échantillons liquides sont la recherche marine, l’approvisionnement et la gestion des eaux municipales, ainsi que les industries telles que la biopharmacie, la chimie, le pétrole et le gaz, l’agroalimentaire, etc.

Yokogawa Electric renforce ainsi une nouvelle fois son activité d’analyse cellulaire, après le rachat de la technologie de nanopipettes de l’américain BioStinger. « La combinaison de notre instrumentation d'imagerie de flux de Fluid Imaging Technologies avec les capacités en ingénierie optique, en logiciels d'intelligence artificielle et en distribution de Yokogawa Electric accélérera le positionnement de notre système FlowCam », indique Kent Peterson, président et CEO de Fluid Imaging Technologies.