La radiographie numérique se forge un bel avenir dans le test industriel

Le 04/05/2015 à 16:58  
YXLON

La dernière étude du cabinet Frost & Sullivan sur le marché mondial de la radiographie numérique industrielle révèle que celui-ci a représenté environ 350 millions de dollars en 2013. Après un démarrage relativement lent dû à une réticence pour passer au numérique, ce marché a tiré profit d’utilisateurs plus avertis souhaitant réduire les coûts et gagner en productivité, ce qui lui a permis de suivre un rythme de croissance annuel soutenu de 8 à 10%. Cette dynamique s’observe tout particulièrement pour la radiographie numérique en tant qu’outil de test non destructif (ou NDT pour Non Destructive Test), bénéficiant pour cela des avancées matérielles et logicielles qui ont considérablement amélioré l’efficacité et la convivialité des systèmes d’inspection à rayons X.

La lecture de cet article est payante.
Pour le lire abonnez-vous ou connectez vous.

Dans la même rubrique

Copy link
Powered by Social Snap