Le Symop lance un appel pour l'industrie française de demain

Rédigé par  lundi, 12 décembre 2016 10:12

Dans un contexte de campagne électorale, le syndicat des machines et technologies de production, sort un manifeste qui met le besoin crucial d’investissement et d’innovation industriels au cœur des débats, afin d’inciter les pouvoirs publics et les professionnels à s’engager conjointement pour le renouveau de l’outil productif français.

Le Symop, syndicat des machines et technologies de production, a publié un manifeste intitulé « France, Terre de production – 5 ans pour penser et bâtir l’industrie de demain », qui résulte d’une démarche collective menée par des industriels, des économistes et des chercheurs. Face au constat unanime de l’absolue nécessité de moderniser l’outil de production et de renforcer la compétitivité de l’industrie française, il ressort que toute politique de redressement passera forcément par l’investissement et l’innovation. Résolument destiné à placer ce sujet au cœur des débats dans une période d’échéances électorales, le manifeste formule ainsi cinq propositions qui pourraient constituer un contrat de mandature consensuel entre industriels et pouvoirs publics, engagés dans le renouveau de la production française.

La première proposition traite du point crucial de l’investissement, trop souvent lié au niveau des carnets de commande. L’appel du Symop insiste au contraire sur l’importance d’une politique fiscale encourageant des investissements continus et dirigés vers les technologies innovantes. Celles-ci font l’objet du second point, qui préconise l’organisation d’un audit national des secteurs et emplois industriels, afin de préparer et accompagner la transformation numérique. Toujours sur ce même sujet, la troisième mesure envisage l’élargissement de la définition de société innovante, afin que des petites entreprises lancées dans la modernisation de leur outil de production, puissent entrer dans cette catégorie et bénéficier de conditions d’amortissement encourageantes. Le point suivant demande aux pouvoirs publics d’agir sur le coût du travail et pour finir, la cinquième proposition cherche à renforcer l’attractivité de la France, pour y produire avec des technologies qui soient également pensées et développées dans l’Hexagone.

Dernière modification le jeudi, 15 décembre 2016 10:13
Connectez-vous pour commenter

logo_80ans

07/11/2017 - 07/11/2017
NIDays

Non classé
FAULHABER Spécialiste Systèmes d

Machines à décaper l’isolantLa technique moderne ne peut pas renoncer aux câbles. Pour pratiquement [...]

Pour communiquer sur vos produits,
Jean-Guillaume CANUET
Directeur de Publicité
jgcanuet@newscoregie.fr - 01 75 60 28 54
  • Alimentations de laboratoire Alimentations de laboratoire
    En plus d’être compactes et silencieuses (via une régulation automatique du ventilateur), les alimentations de laboratoire de la série NGE100 de Rohde & Schwarz intègrent des voies isolées galvaniquement pouvant être connectées en série ou en parallèle pour augmenter les tensions ou les puissances de sortie.
    Lire la suite >
  • Scrutateur laser de sécurité Scrutateur laser de sécurité
    Le scrutateur laser PSENscan, qu'a introduit Pilz, permet d'implémenter une sécurité à des applications telles que la collaboration homme-robot ou les véhicules à guidage automatique.
    Lire la suite >
  • Routeur large bande M2M Routeur large bande M2M
    Encore Networks propose désormais l’EN-2000, un routeur large bande Machine-to-Machine (M2M) pour les installations fonctionnant 24 heures sur 24, 7 jours sur 7.
    Lire la suite >
ActiveX
Dans les architectures logicielles de Microsoft, la technologie ActiveX permet à des composants logiciels (objets ActiveX) de dialoguer sur un ordinateur (à l’intérieur de l’architecture logicielle COM) ou dans un environnement réseau (dans l’architecture DCOM),.
Voir aussi “Contrôle ActiveX” et COM.