«la Gestion Intelligente De L'énergie Passe Forcément Par Le Lo Giciel»

Le 01/11/2014 à 15:00  

Mesures. Dans votre secteur de prédilection, à savoir l'industrie du pétrole et du gaz ainsi que le secteur de la chimie,comment est considérée l'efficacité énergétique? Fait-elle partie intégrante de la gestion et de l'exploitation des sites de production dans leur globalité ou est-elle traitée ponctuellement?

JulienCazenave. Largement reconnue comme une nécessité par de nombreux industriels, la réduction de la consommation d'énergie et des émissions de gaz à effet de serre associées offre des avantages tangibles. La réduction de la consommation d'énergie est un facteur clé de rentabilité commerciale et de conformité environnementale.Toutefois, si la gestion de l'énergie est un objectif important offrant des avantages évidents, pourquoi certains fabricants obtiennent de meilleurs résultats que d'autres dans ce domaine? Par exemple, la raffinerie la moins performante peut consommer jusqu'à deux fois plus d'énergie que la raffinerie la plus performante pour produire les mêmes produits (essence, gazole, etc.) à partir de la même matière première (pétrole brut). Cet écart soulève des questions naturelles: quelles en sont les raisons, quels facteurs différencient l'entreprise la plus performante de la moins performante et comment les raffineurs peuvent-ils combler cet écart?

Mesures. Et quelle en est la réponse?

Julien Cazenave. La réponse est que la gestion efficace de l'énergie n'est pas un projet ponctuel ou un domaine d'activité particulier. La gestion de l'énergie doit faire partie intégrante de la gestion et de l'exploitation de l'usine pour qu'elle atteigne un niveau d'efficacité énergétique optimal tout en respectant les objectifs de production. Cela dit, de nombreuses raffineries et entreprises de produits chimiques n'admettent pas que la gestion de l'énergie doit être une priorité commerciale permanente. La capacité à visualiser et à analyser les performances des usines en temps réel est essentielle pour comprendre la consommation d'énergie et les émissions, et prendre les mesures nécessaires. L'idée que les coûts énergétiques sont fixes est fausse. Ils constituent une entité variable qui peut diminuer les marges et même affecter les performances des usines. En adoptant une approche durable de l'efficacité énergétique, soutenue par des processus intégrés et gérés par un logiciel avancé d'optimisation des procédés, les entreprises sont en mesure de maîtriser et de réduire considérablement les dépenses énergétiques. Les économies réalisées à l'échelle de l'entreprise ont un impact positif sur la rentabilité de la production et, lorsque les marges sont restreintes, cette capacité peut faireladiffé-rence entre le succès et l'échec commercial.

En appliquant des solutions logicielles efficaces au cycle de vie des ressources de production, les clients réduisent généralement leurs coûts d'énergie de 10 à 30 % et leurs dépensesd'investissement de 10 à 20 %. ” JulienCazenave

Mesures.Quelles sont les particularités des industries des procédés en matière de réduction de la consommation énergétique?

Julien Cazenave. Dans les industries de procédés, l'énergie est généralement le coût d'exploitation le plus élevé après celui des matières premières. La plupart des procédés chimiques ou de raffinage ont une efficacité énergétique très variable en raison de l'évolution des conditions de traitement, des différentes stratégies d'exploitation et d'un manque de contrôle ou de visibilité sur les pratiques relatives au gaspillage.

La lecture de cet article est payante.
Connectez-vous ou abonnez-vous pour y accéder.

Dans la même rubrique

Copy link
Powered by Social Snap