«Moteurs électriques: ilfaut apprivoiser la norme IE3 qui vient d'être imposée»

Le 01/04/2015 à 15:00  

Mesures. Pouvez-vous résumer ce qui a changé depuis le 1 er janvier2015 au sujet des normes européennes d'efficacité énergétique des moteurs électriques?

Régis Buchmann. Le 1 er janvier 2015 est une date importantepour les utilisateursde moteurs électriques et toutes les personnes ayant des moteurs spécifiques au sein de leurs machines et systèmes. À cette échéance, les moteurs de classe de rendement IE3 ( International Energy Efficiency Class 3 ) sont devenus obligatoires. Comme mentionné dans la directive EC640/2009 et dans l'amendement EU4/2009, chaque moteur triphasé qui fonctionne en direct sur le réseau (vitesse fixe), vendu sur le marché avec une puissance nominale comprise entre 7,5 et 375kW (inclus) devra générer un rendement énergétique minimum correspondant à la classe de rendement IE3. Les moteurs IE2 peuvent encore être utilisés, mais seulement s'ils sont associés à un contrôle électronique de la vitesse, essentiellement un variateur de vitesse (voir sur ce thème notre Guide d'achat paru dans le numéro 872 de Mesures de février 2015, NDLR) . Mais il ne s'agit ici que d'une première étape car, à partir du 1 er janvier 2017, la réglementation –qui est souvent désignée comme EU MEPS (standard minimum européen pour la performance énergétique)– s'appliquera également aux moteurs de 0,75 à 7,5kW .

Mesures. A quoi peut-on s'attendre en termes d'économie d'énergie grâce à l'application de ces normes?

Régis Buchmann. Il est prévu que quelque 30 millions de moteurs industriels existants dans la seule Europe seront progressivement remplacés dans le cadre de la directive EU MEPS. Il en résultera 5,5 milliards de kilowattheures (kWh) d'électricité économisée chaque année, entraînant une réduction correspondante des émissions de dioxyde de carbone de 3,4 millions de tonnes. Pour davantage d'informations, je vous suggère de consulter le document que nous avons édité concernant les économies d'énergie qu'il est possible de réaliser grâce à ces mesures ( voir notre encadré page 25 intitulé Des chiffres qui donnent le tournis! , NDLR ).

Mesures. Concrètement, qu'est-ce que cela change au niveau des fabricants de moteurs?

Régis Buchmann. Pour les fabricants de moteurs industriels, l'introduction de la classe de rendement IE3 obligatoire marque certainement le point de référence et pose l'idée que les moteurs seront dorénavant confectionnés avec du matériel de grande qualité uniquement. Or ce n'était pas toujours le cas. Pour les fabricants de renom, ces normes constituent une chance de montrer une vraie différenciation sur le marché dans d'autres aspects de leur offre de moteurs, comme la fiabilité, les contrats de service et le support technique. Cela implique également des changements en termes de coûts. Le passage à l'IE3 engendre un investissement plus important pour les fabricants,tandis que les processus de production ne pourront pas ou très peu être modifiés. Il y aura des coûts pour la refonte de produits, de nouveaux outils et l'utilisation accrue de matériaux plus coûteux. Mais il faut bien comprendre que cette transition va imposer des changements non seulement aux fabricants de moteurs, mais aussi aux OEM, aux fabricants de machines, aux intégrateurs et aux utilisateurs finaux, qui vont devoir prendre en compte certaines considérations afin de réussir le passage dans le nouveau monde IE3.

Mesures. Justement, comment les OEM et les fabricants de machines doivent-ils appréhender ce changement?

Régis Buchmann. Il existe des implications pour la gamme de moteurs qu'un OEM peut obtenir de son fournisseur habituel. La mise à disposition d'une gamme complète de moteurs IE3 provenant d'un seul fournisseur sera bénéfique pour les OEM, en particulier ceux qui disposent d'une présence significative en Europe. Les OEM doivent se préparer à utiliser des moteurs IE3 dans leurs machines et leurs applications et être clairs avec leurs fournisseurs sur ce qu'ils souhaitent ou non. Par exemple, dans les applications à couple constant qui ne nécessitent pas forcément de baisser la vitesse, le montage d'un moteur IE2 et un entraînement à vitesse variable peut s'avérer non rentable. Les OEM devraient également examiner comment le changement affectera leur logistique et leur chaîne d'approvisionnement. Les moteurs IE3 peuvent être plus longs et plus grands que les moteurs IE2 équivalents. Certaines refontes des gammes de produits seront indispensables en intégrant les nouvelles tailles de moteur, la hauteur d'axe ou encore les fixations. Cependant, certains fabricants commeABB, ont prouvé leur pertinence dans la conception des moteurs. Ne serait-ce que par la hauteur de l'arbre d'un moteur IE3 qui s'aligne parfaitement avec celui du moteur standard IE2. Ceci favorise un remplacement plus rapide et plus performant, tout en conservant la même structure mécanique de la machine.Ainsi, l'implantation d'un moteur IE3 est réellement efficace.

Régis Buchmann, responsable Moteurs, Générateurs & Entraînements Mécaniques d'ABB France

ABB

Mesures. La problématique est-elle différente chez les intégrateurs système?

Régis Buchmann. À présent, les intégrateurs de systèmes doivent établir une préférence en faveur des moteurs IE3 pour les applications à service élevé. De cette façon, les intégrateurs peuvent aider à assurer la pérennité de leur conception. La nouvelle réglementation va également leur permettre de se focaliser d'avantage sur la consommation d'énergie et utiliser des départs-mo-teurs.C'est le cas lorsque la vitesse est fixe, où quand la charge est constante, ou pour des applications dites basiques. Les variateurs de vitesse s'utilisent dans des applications où ils procurent une valeur ajoutée, avec notamment des objectifs d'amélioration des coûts d'exploitation et de maintenance d'un processus où une économie d'énergie peut être significative.

Du point de vue des utilisateurs finaux, les moteurs IE3 se positionnent 10 à 20 % au-dessus du prix d'achat d'un moteur IE2. Mais ils offrent un retour sur investissement de ce coût supplémentaire en un peu moins de deux ans.

Mesures. L'utilisation d'un moteur IE3 sera-t-elle rentable pour les utilisateurs finaux?

Régis Buchmann. Du point de vue des utilisateurs finaux, les moteurs IE3 se positionnent 10 à 20 % au-dessus du prix d'achat d'un moteur IE2. Mais ils offrent un retour sur investissement de ce coût supplémentaire en un peu moins de deux ans. Par exemple, avec un moteur de 200kW 4 pôles fonctionnant 8000 heures par an pour un coût en électricité de 0,1e/kWh, un moteur IE2 représenterait 169521e en coûts de fonctionnement annuels; tandis que le moteur IE3 reviendrait à 167945e, fournissant une économie de 1576e par an ou 131e par mois.La période de retour sur investissement dans ce cas précis serait bien en dessous des deux ans. Le point essentiel, c'est que c'est l'utilisateur final qui paie la facture d'électricité. Donc tout ce qui peut réduire ce poste est utile pour lui. D'ailleurs,Abb dispose déjà d'une gamme de moteurs IE4 avec encore plus d'économies à la clé. Un autre aspect important pour les utilisateurs finaux concerne la gestion de leur politique d'achat de moteurs. L'arrivée de la directive fait de 2015 le moment idéal pour revoir leur politique d'achat et de gestion des moteurs. Une réelle pertinence de ce changement de processus est avérée si cela n'a pas été envisagé au cours des trois dernières années. L'un des principaux changements relatif à la politique d'approvisionnement des utilisateurs finaux consiste à s'assurer que tous les moteurs répondent à l'exigence minimum légale de la classe de rendement IE3. Dans le passé, les moteurs IE3 n'étaient pas facilement disponibles, mais ils sont aujourd'hui beaucoup plus faciles à se procurer en cas de panne. Lorsque l'on regarde l'activité des moteurs actuellement installés, une attention particulière doit être portée à ceux qui travaillent entre 7000 et 8000 heures par an.Leurs coûts d'entretien et de maintenance sont importants, ce qui en fait des candidats idéaux pour un remplacement par des moteurs IE3.

La lecture de cet article est payante.
Pour le lire abonnez-vous ou connectez vous.

Dans la même rubrique

Copy link
Powered by Social Snap