Aperçu de l'offre en logiciels de GMAO

Le 01/04/2016 à 13:30  

Une approche partagée notamment par le logiciel Dimo Maint: « L'interface met en jeu des réflexes proches de ceux que l'on a sur Internet, cela doit être intuitif », estime Jean-Luc Sanjose, responsable commercial de cette solution chez Dimo Software. Et cette simplicité doit être étendue au paramétrage et à la personnalisation: « Nos fonctions d'administration sont accessibles à des non-informaticiens », ajoute-t-il. Ces approches sont facilitées par le passage des logiciels en «full web»,c'est-à-dire avec un accès via un simple navigateur web.

La mobilité est de plus en plus plébiscitée par les utilisateurs. Certains éditeurs proposent des applications spécifiques pour smartphones ou tablettes numériques.

Carl Software

Les évolutions du monde numérique et le matériel de plus en plus connecté permettent aux logiciels de GMAO d'intégrer de nouvelles fonctions, en interaction avec les objets connectés. « Il est plus facile aujourd'hui de faire remonter des alarmes, car beaucoup de fabricants concentrent des capteurs sur des machines», constate Laurent Truscello (Carl Software). « Les objets peuvent communiquer directement avec la GMAO. Cela ouvre le logiciel à de nouvelles technologies, comme les drones utilisés pour la surveillance aérienne », confirme Bernard Decoster (Altaïr Enterprise). La collecte de données de plus en plus nombreuses est une opportunité pour la GMAO. Sacha Lukic est directeur de la solution Mainta, logiciel de GMAO du groupe Apave, dont il est le DSI. Pour lui, « le Big Data promet des innovations intéressantes, afin d'aider les décideurs à faire des choix. Par exemple, vaut-il mieux maintenir un équipement,ou le renouveler ? Faut-il externaliser certaines tâches, ou les effectuer en interne ? Nous travaillons aujourd'hui sur la mise au point de ce type de fonctions ».

La lecture de cet article est payante.
Connectez-vous ou abonnez-vous pour y accéder.

Dans la même rubrique

Copy link
Powered by Social Snap