Les logiciels d'historisation des données

Le 19/11/2019 à 13:30  

Q ue faire de la multitude de données produites dans les usines ? À cette question, de nombreux logiciels de traitement apportent des réponses variées. Certains utilisent les données en temps réel pour surveiller la production en direct. D'autres ont un fonctionnement à plus ou moins long terme, dans un but d'analyse des différentes variables. Et pour cela, il est nécessaire de faire appel à un système de collecte et de stockage performant. C'est le rôle des logiciels d'historisation, ou historians , également désignés comme data histo-rians ou process historians .

Ces logiciels sont parfois présentés comme l'un des modules des logiciels MES. Mais ça n'est pas forcément le cas : « Leur objectif premier est l'historisation des données industrielles , rappelle Ludovic Verzier, directeur marketing de CP Solutions, qui commercialise l'historian de GE Digital. Ces données peuvent ensuite être utilisées par des modules métier, comme les SCADA, la supervision ou les MES. » Mais l'historian peut aussi être un logiciel complètement indépendant de ces solutions. « C'est une erreur de mélanger MES et historians, souligne Grégory Guihéneuf, directeur marketing de Wonderware France. Certains acteurs font les deux, d'autres ne font que l'un ou l'autre. Le flou entre les deux est parfois entretenu par les acteurs du domaine pour gagner en visibilité. Cela complique la lecture du marché, alors qu'il existe une frontière claire entre les deux ».

La lecture de cet article est réservée aux abonnés.
Connectez-vous ou abonnez-vous pour y accéder.

Dans la même rubrique

Copy link
Powered by Social Snap