Les appareils de contrôle de serrage par ultrasons

Le 18/09/2019 à 13:30  

L méthodes existent, selon la façon d es boulons sont partout. Ils servent à monter aussi bien des machines que des avions, des ponts que des centrales nucléaires. Mais la simplicité apparente des assemblages vissés masque souvent leur complexité réelle. Il en découle parfois une négligence aux différents stades de la vie de l'assemblage: conception, mise en œuvre et suivi. « Ce type d'assemblages est souvent le parent pauvre de l'ingénierie , estime Guilhem de Nucé, dirigeant de la société ATEC, spécialisée dans le serrage. Quand les industriels se rendent compte qu'ils ont un problème, ils ne comprennent pas toujours les phénomènes physiques en jeu ».

« Les assemblages boulonnés sont de moins en moins bien pensés en amont, ajoute Romain Barrellon, responsable technique d'affaires au Centre technique des industries mécaniques (Cetim). Le savoir-faire en termes de serrage se perd, on observe de moins bonnes conceptions, de moins bonnes réalisations, et donc de plus en plus de défaillances. » Michel Berbesson, gérant du fabricant d'appareils de mesure de serrage par ultrasons Traxx, estime que « nous sommes face à un gros retard culturel concernant le serrage ».

Le vissage a pour but d'introduire une force de tension entre deux pièces, définie par le concepteur de l'assemblage. Mais comment obtenir la force voulue? Le moyen le plus simple est de mesurer le couple appliqué sur l'écrou ou la tête de la vis. Des tables ou abaques permettent d'établir la relation entre ce couple et la tension théorique. Des outils de serrage comme les visseuses asservies ou les clés dynamométriques peuvent mesurer en direct le couple appliqué.

La lecture de cet article est payante.
Pour le lire abonnez-vous ou connectez vous.

Dans la même rubrique

Copy link
Powered by Social Snap