Les codeurs rotatifs

Le 14/12/2018 à 13:30  

L jouer un rôle dans des démarches t es codeurs rotatifs sont l'un des composants couramment utilisés dans l'industrie pour mesurer un déplacement,une vitesse ou une position. Ils quantifient avant tout un angle, mais peuvent être déclinés de sorte à mesurer une longueur. Ces produits existent en de nombreuses variantes: absolus ou incrémentaux, mono ou multitours, et basés sur différentes technologies de mesure (optique, magnétique ou à induction). « C'est un marché mature, commente Frédéric Saint-Jean, chef de produits chez ifm electronic. Les utilisateurs ont généralement leurs habitudes quant au type de matériel utilisé. » Cependant, les différents fabricants continuent de perfectionner ces capteurs, en termes de compacité ou de robustesse vis-à-vis de l'environnement, mais aussi dans le but de les adapter au contexte de l'usine connectée, en les rendant communicants.

Pour un codeur rotatif, il existe plusieurs façons de détecter une position. Il est utile de connaître les principes de mesure à l'œuvre, car chacun présente des avantages et des inconvénients. Dans les codeurs magnétiques, la position est tout simplement repérée par rapport à un champ magnétique. Celui-ci peut être généré par un aimant permanent interne au capteur, ou par une piste installée sur un anneau et lue par un détecteur séparé. Dans le cas des capteurs optiques,un signal lumineux est envoyé vers un disque à encoches, qui présente une succession de lignes noires et de transparences laissant passer des impul-sions.Celles-ci permettent de déterminer l'évolution de la position. Certains capteurs combinent ces deux tech-niques,comme la gamme PSENenco de Pilz. Enfin, « un codeur inductif est composé d'un rotor doté de dépôts de cuivre et d'un stator doté de pistes correspondant à des bobinages à plat , explique Jean Vasseur, responsable d'agence chez Heindenhain. Lorsque l'ensemble est mis sous tension,on crée un champ électromagnétique,dont l'amplitude est modulée par la rotation ».

Les conditions environnementales jouent un rôle important sur le choix du codeur. La technologie de mesure optique est ainsi plus sensible à la condensation ou aux poussières que les systèmes électromagnétiques.

Sick

La lecture de cet article est payante.
Pour le lire abonnez-vous ou connectez vous.

Dans la même rubrique

Copy link
Powered by Social Snap