Les logiciels de GMAO

Le 01/04/2016 à 13:30  

L es logiciels de gestion de maintenance assistée par ordinateur (GMAO) constituent une famille qui a aujourd'hui trouvé sa place dans l'industrie, comme dans d'autres secteurs d'activité. Ils proposent des fonctions éprouvées depuis de nombreuses années. Mais, comme tout logiciel, ils évoluent au contact de l'environnement numérique en mutation. De nouvelles fonctions apparaissent, notamment pour tirer profit des réseaux et objets connectés actuels, mais aussi des nouvelles façons d'exploiter les logiciels, avec le mode «cloud» qui se répand.

« Le marché français est plutôt un marché de renouvellement et d'amélioration, motivé par des évolutions technologiques, estime Frédéric Russo, directeur commercial de la solution EAM chez Infor. Dans la plupart des entreprises, un système de suivi de maintenance est utilisé, du simple tableur aux systèmes de niche, en passant par les modules de logiciels ERP.» En effet, au-delà des logiciels dédiés spécifiquement à la gestion de maintenance, certaines familles de logiciels comme les Enterprise Resource Planning (ERP) ou les Manufacturing Execution Systems (MES) proposent également des modules de maintenance.

« Beaucoup de sociétés gèrent la maintenance avec un tableur. C'est un service que l'on ne mobilise qu'en cas de panne, la maintenance préventive n'est pas toujours dans les mœurs, observe Bernard Decoster, président de l'éditeur Altaïr Enterprise. Quand l'usine tourne,il n'y a pas besoin de maintenance,elle est souvent jugée trop chère. Mais ce budget n'est pas toujours suivi dans le détail : il peut s'agir d'un budget global, englobant la main-d'œuvreetlasous-traitance.Iln'est donc pas facile d'estimer le retour sur investissement d'un logiciel de GMAO. Or, avec une application informatique,les clients veulent généralement des prévisions précises. La mise en place d'une GMAO nécessite donc une prise de conscience de l'équipe dirigeante,pour soutenir le projet ».

Les logiciels de gestion de maintenance assistée par ordinateur (GMAO) évoluent vers des applications entièrement accessibles via un navigateur web.

Altaïr Enterprise

Une fois la décision prise,les entreprises font face à une offre de logiciels très vaste. Les acteurs sont divers, on y trouve des éditeurs de toutes tailles. Certains proposent des applications haut de gamme,s'adressant par exemple aux multinationales souhaitant déployer leur GMAO sur plusieurs sites, de façon internationale. Ces solutions sont largement paramétrables et s'adressent plutôt aux entreprises ayant les compétences informatiques nécessaires pour gérer les développements liés à une telle solution. D'autres se veulent plus simples d'accès, ne nécessitant pas de développements spécifiques et se distinguant par un paramétrage minimal. Certaines se revendiquent Plug & Play: le fonctionnement est immédiat dès l'installation. Enfin, certaines applications plus modestes présentent une palette de fonctions plus limitée, ou répondent à des besoins très particuliers. On trouve ainsi des logiciels de GMAO gratuits. La GMAO recouvre une base de fonctions classiques, auxquelles s'ajoutent des fonctions plus spécifiques proposées par les différents éditeurs. « La maintenance concerne toute l'usine, des problèmes électriques dans les bureaux à la machine en panne bloquant la production, détaille Bernard Decoster (Altaïr Enterprise). C'est un domaine assez vaste, qui implique tous les acteurs de l'entreprise.» Les différentes fonctions sont souvent disponibles en tant que modules, que l'utilisateur peut sélectionner en fonction de ses besoins.

La richesse des fonctions est appréciée des utilisateurs, mais attention : vouloir déployer trop de fonctions en même temps et avec trop peu de moyens peut nuire à la réussite du projet.

La lecture de cet article est payante.
Connectez-vous ou abonnez-vous pour y accéder.

Dans la même rubrique

Copy link
Powered by Social Snap