Les Pc Embarqués

Le 01/11/2013 à 13:30  

L'essentiel

Les gammes sont très vastes en terme de performance et permettent de répondre à de nombreuses applications, du contrôle commande à l'analyse de flux vidéo.

L'environnement influence de nombreux paramètres, de la résistance aux chocs à l'alimentation, en passant par la dissipation thermique.

Certains systèmes sont très complets, d'autres sont voués à être développés, aussi bien du point de vue matériel que logiciel.

Les systèmes informatiques ne cessent de voir leurs performances croître. En conséquence, les ordinateurs, de par leur polyvalence, gagnent du terrain dans les usines. « Les automatismes industriels deviennent plus intelligents , commente Hermann Berg, responsable du développement de l'activité de Moxa en Europe pour les ordinateurs embarqués. Une couche supplémentaire s'ajoute au matériel existant, comme les ports série,et permet par exemple le diagnostic ou le contrôle à distance. » Les formats précédents n'ont pas disparu, mais les communications Ethernet se sont largement répandues, unifiant les entreprises, des bureaux aux ateliers. Le traitement de l'information se décentralise et les ordinateurs embarqués ont logiquement leur place dans ce réseau. Mais le milieu particulier de l'industrie nécessite bien sûr du matériel adapté. « Aujourd'hui, les ordinateurs embarqués sont à la fois très performants et suffisamment solides pour effectuer sur le terrain des applications comme l'analyse de flux vidéo en direct », conti-nue Hermann Berg.

En effet, l'embarqué ne se limite pas aux systèmes informatiques installés à bord des véhicules. Cette catégorie englobe plus largement des applications industrielles lorsque des systèmes sont installés dans des machines. « A l'origine, l'automatisation des systèmes a été réalisée avec des ordinateurs durcis , rappelle Frédéric Lentz, responsable marketing chez Siemens auprès des fabricants de machines. On utilisait un appareil en rack ou en boîtier et l'on y installait des cartes de communication ou d'acquisition pour effectuer par exemple du contrôle-commande ou de la régulation. Quand ces systèmes sont descendus dans les armoires électriques, le parallèle a été fait avec les contraintes de robustesse et de fiabilité nécessaires aux systèmes embarqués sur des véhicules. »

Des solutions standardisées

Aux machines montées en fonction des besoins spécifiques de chaque client se sont ajoutés des ordinateurs standardisés, capables de répondre à la plupart des cas des figures. « Lorsqu'un industriel a besoin d'un PC embarqué pour un remplacement dans l'une de ses machines, il en a généralement besoin à très court terme », observe Vincent Binet, responsable commercial pour l'activité matérielle chez le distributeur Factory Systèmes. Les modèles de série ont ainsi l'avantage d'être rapidement disponibles, et à moindre coût.

De nombreux formats de PC embarqués existent, adaptés à la variété des contraintes environnementales. Ils se montent sur rail DIN, sur un mur, en armoire électrique ou directement dans des machines. Cela peut imposer des limites aux performances du PC, en raison de la dissipation thermique.

Siemens

« Le domaine de l'embarqué est très vaste , décrit Frédéric Aupetit, architecte système chez Ecrin Systems, intégrateur, constructeur et distributeur de solutions embarquées. Il existe plusieurs façons d'implémenter une fonction PC. Il peut s'agir d'un PC industriel classique, en boîte ou petit coffret, qui intègre une électronique PC, comme la connectique. Cela peut également se faire sous forme de carte, au format Com Express ou ETX. » Le choix d'une solution dépend de l'usage recherché ainsi que de l'environnement.

La possibilité de faire évoluer le produit est un critère important. Certains PC sont modulaires et permettent de sélectionner les fonctions nécessaires, puis d'en ajouter.

Beckhoff

La lecture de cet article est payante.
Pour le lire abonnez-vous ou connectez vous.

Dans la même rubrique

Copy link
Powered by Social Snap