«Il faut redonner envie d'industrie!»

Le 09/07/2019 à 14:00  
default-image-3105

Mesures. Comment évolue, selon vous, la place des femmes dans l'industrie?

Christel Heydemann. Il y a une prise de conscience de la question de la mixité de la part des entreprises. Par conséquent, de plus en plus de choses sont faites pour accompagner l'évolution en ce sens. La situation n'est toutefois pas la même dans tous les métiers, ni dans toutes les branches de l'industrie. En effet, on trouve plus de femmes dans le marketing, la vente ou la com-munication, car, dans les a priori collectifs,ces métiers sont perçus comme plus féminins. Historiquement, l'industrie textile, par exemple, compte aussi plus de femmes. Mais elles occupent majoritairement des postes d'opératrices ou de techniciennes. Si l'on monte dans la hiérarchie, ou dans la technicité des métiers, on retrouve majoritairement des hommes. Les femmes se lancent toujours moins que les hommes dans des formations d'ingénieurs, alors qu'il existe des opportunités de carrières for-midables, qui leur sont de plus en plus ouvertes.

Mesures. Comment peut-on rendre ces métiers attractifs?

Christel Heydemann. Il faut redonner envie d'industrie! Dans l'inconscient collectif, on a beaucoup d'images négatives, on pense encore à Germinal [le roman d'Émile Zola,NDLR].Les médias parlent beaucoup des plans sociaux et des licenciements, mais pas assez des réussites, des industries qui exportent, qui innovent… L'industrie connaît pourtant une vraie révolution technologique dans tous les domaines,et l'image que l'on se fait de métiers pénibles n'est plus vraie.Il faut donc le faire savoir pour inciter les femmes. On constate, dans notre organisation, que les sites industriels plus automatisés sont plus proches de la parité que ceux qui impliquent un travail plus manuel ou ont une image moins moderne.Avec la transformation numérique, de nouveaux métiers apparaissent, dans le domaine des logiciels ou de la robotique, par exemple. Tout cela est mal connu.

La lecture de cet article est réservée aux abonnés.
Connectez-vous ou abonnez-vous pour y accéder.