Les sondes d'oxygène dissous optiques rendent la production d'enzymes plus sûre et plus facile

Le 28/01/2019 à 14:00  

Au cours de sa production d'enzymes, le danois Novozymes doit maintenir des conditions de croissance idéales dans les bioréacteurs, afin d'optimiser le rendement et de garantir la qualité du produit final. Le niveau d'oxygène dissous (OD) constitue un paramètre essentiel à ces objectifs et, pour un contrôle sur de longs cycles, il est indispensable de disposer de sondes offrant une dérive minimale. C'est l'une des raisons pour lesquelles le premier producteur mondial a choisi une technologie optique pour ses sondes d'OD.

La lecture de cet article est payante.
Pour le lire abonnez-vous ou connectez vous.

Dans la même rubrique

Copy link
Powered by Social Snap