Optimiser la productivité et la fiabilité de l'analyse de pureté des hydrocarbures aromatiques monocycliques

Le 03/04/2019 à 14:00  

Les hydrocarbures aromatiques monocycliques sont des produits chimiques de base utilisés dans la fabrication des polymères, des additifs et des produits chimiques de spécialité. Le comité D16 de l'ASTM établit les spécifications de pureté pour bon nombre de ces produits chimiques. La méthode ASTM D7405, elle, permet de contrôler ces spécifications à l'aide de la chromatographie en phase gazeuse,pour mesurer la pureté chimique globale et la teneur des principales impuretés.

Afin de simplifier la technique tout en préservant la précision, la méthode D7504 (1) élimine les étapes de préparation des échantillons et d'étalonnage de l'instrument, en utilisant les réponses en termes de nombre de carbones effectifs ( Effective Carbon Number ou ECN). Pour que cette technique soit efficace, les composants de l'échantillon de 0,0001 à plus de 99,9 % en masse doivent être détectés en une seule analyse. Ces analyses sont souvent réalisées dans les laboratoires de contrôle qualité en fabrication, pour lesquels la cadence d'analyse est aussi importante que la précision des résultats. Ces deux exigences peuvent être satisfaites en réalisant des injections simultanées et un calage des temps de rétention sur un chromatographe en phase gazeuse 8890.

Une augmentation de 100% de la cadence d'analyse peut d'ailleurs être visée en analysant deux échantillons simultanément sur un seul appareil configuré avec deux canaux identiques. La précision est améliorée en appliquant le calage des temps de rétention (RTL) à cette méthode, permettant au chromatographe en phase gazeuse de donner des temps de rétention pratique-ment identiques sur les deux canaux. Cela simplifie la comparaison des résul-tats tout en évitant les erreurs d'identification des principales impuretés. En outre, le calage des temps de rétention peut être appliqué à tout instrument exécutant cette méthode, permettant de comparer directement les résultats entre différents laboratoires.

La lecture de cet article est payante.
Pour le lire abonnez-vous ou connectez vous.

Dans la même rubrique

Copy link
Powered by Social Snap