De nouveaux usages pour les modules processeurs

Le 06/09/2018 à 14:00  

Leprocesseur,ouCPU (Central Processing Unit), est le cerveau d’un automate.Les modules portant ce composant sont souvent qualifiés eux-mêmes de contrôleursoud’automates.Lereste du système peut ensuite comporter différents éléments, principalement les entrées/sorties.« Le processeur est le composant où s’exécutent les programmes et où sont traitées les données, bien que cela puisse être parfois décentralisé », décrit Olivier Rambaldelli, en charge du marketing chez B&R Automation France (groupe ABB). « Le processeur définit la puissance de calcul, ainsi que le nombre d’entrées/sorties que le système peut gérer », indique Maxence Prouvost, gérant de l’offre machine solution chez Schneider Electric. « Les modules CPU sont vendus principalement aux fabricants de machines , note Pierre Hervy, responsable technique chez Beckhoff. Mais on en trouve dans tous les secteurs d’activité utilisant des automatismes,jusqu’aux bâtiments. » Cette brique se présente sous différentes formes, selon les fabricants, de la carte électronique au petit PC embarqué. Ces modules CPU peuvent s’installer en rackcomme en armoireélectrique,sur rail DIN.

De nombreux fabricants proposent aujourd’hui des automates modulaires: leur processeur est intégré sous forme de carte ou de module.Cela permet de mettreaupoint des systèmes personnalisés, ou évolutifs.« Si l’on veut répondreà tous types d’applications, il faut être adaptable », explique Daniel Hengy, en charge des automates industriels chez Schneider Electric. Siles petits automates en bloc unique peuvent convenir àdepetites applications, les machines ont tendance àêtre deplus en plus modulaires, avec des extensions d’entrées/sorties.« La flexibilité est un élément clé, permettant de produire plus vite età moindrecoût des produits variés », continue Daniel Hengy.« L’utilisateur peut aisément faire évoluer sa configuration matérielle, en ajoutant une interface de communication ou en passant àune CPU plus puissante,sans rien changer àson application, explique Olivier Rambaldelli (B&RAutomation). La portabilité du logiciel ou des applications est garantie d’un module àl’autre. » Deplus, certaines modifications matérielles, comme l’ajout de cartes, sont aujourd’hui possibles àlavolée,sans nécessiter l’arrêt de la production.

La lecture de cet article est payante.
Pour le lire abonnez-vous ou connectez vous.

Dans la même rubrique

Copy link
Powered by Social Snap