Des Équipements Techniques Prêts À Faire Le Tour Du Monde

Le 01/11/2012 à 14:00  

C'est l'événement que le monde de la voile et les passionnés d'aventure attendent toujours avec fébrilité. Le 10 novembre à 13h02, tous les regards seront braqués vers les Sables-d'olonne pour le départ du prochain vendée Globe. vingt monocoques de 60 pieds (un peu plus de 18 mètres de long) se lanceront alors dans la 7 e édition de cette course mythique, qui se déroule tous les quatre ans à la même époque. Pour les skippers engagés dans l'aventure, le défi est de taille: boucler la seule course autour du monde qui s'effectue en solitaire, sans escale, et sans assistance. Au programme, une traversée du globe d'ouest en est par les trois caps de bonne espérance, Leewin et Horn, avant la remontée finale de l'Atlantique et le retour vers les Sables-d'olonne un peu plus de 80 jours plus tard… « Les skippers qui participent au Vendée Globe sont les derniers vrais aventuriers des temps modernes », souligne Christophe Chabot, pdg de la société vendéenne Akéna vérandas. basé depuis 30 ans près de la roche-sur-Yon, le premier fabricant français de vérandas est le sponsor de l'un des monocoques engagés dans la course. A son bord, le skipper Arnaud boissières prendra le départ duvendée Globe pour la deuxième fois, après une septième place en 2008. mais au “vendée”, le classement importe relativement peu.« Ce qui compte,ce n'est pas de vouloir à tout prix arriver devant tel ou tel autre skipper.Lorsqu'on revient duVendée,on est déjà gagnant », résume Arnaud boissières.

La lecture de cet article est payante.
Connectez-vous ou abonnez-vous pour y accéder.

Dans la même rubrique

Copy link
Powered by Social Snap