Iso 50001 : Une Norme Pour Réduire Les Consommations

Le 01/11/2012 à 14:00  

L'essentiel

La norme internationale ISO50001 vise l'amélioration de la performance énergétique.

Elle donne les lignes directrices pour développer une gestion méthodique de l'énergie.

A partir d'un diagnostic énergétique initial, l'organisme conforme à la norme définit ses cibles énergétiques et établit un plan de comptage de l'énergie.

Un système de management respectant les exigences de cette norme permet de réaliser à court terme des économies d'énergie.

Une entreprise a la possibilité de faire reconnaître sa démarche par un organisme tierce partie et indépendant.

L'énergie est notre a venir, économisons-la” et “faisons vite, ça chauffe” clament les publicités institutionnelles! Afin de passer à la vitesse supérieure, l'ISO 50001 est la nouvelle norme internationale publiée en juillet 2011 qui définit les exigences de mise en œuvre des systèmes de management de l'énergie. Son rôle concerne l'efficacité énergétique, la diminution des coûts et la réduction des émissions des gaz à effet de serre notamment pour les entreprises qui sont en première ligne.

Hélas, le palmarès français affiche un net retard avec une petite vingtaine de certificats ISO50001 contre 300 en Allemagne. Il est bien loin aussi des scores de pays tels que l'Espagne, l'Italie, le Royaume-Uni, la Suède et même la Turquie…! Pourquoi un tel décalage?

« Avant nous, ces pays ont bénéficié d'incitations fiscales intéressantes », plaide Catherine Moutet, chargée de la nouvelle norme à l'Afnor normalisation. « Mais ce retard devrait se combler dans les mois à venir car depuis avril dernier,les incitations sont devenues très stimulantes aussi en France grâce aux CEE (cf encadré) avec des bonifications pour les opérations standardisées obte-nues dans le cadre d'une certification ISO 50001. Nos entreprises devraient dorénavant rattraper le temps perdu », poursuit-elle.

La norme ISO 50001 impose d'établir un plan de comptage de l'énergie. Les compteurs d'énergie doivent être positionnés aux endroits significatifs, par ateliers, par cellules ou même par postes. Des instruments tels que le PEL100 de Chauvin-Arnoux mesurent et enregistrent les principales données énergétiques pendant une longue période.

Chauvin-Arnoux

Bon nombre de PME devraient effectivement rapidement se positionner vis-à-vis de l'ISO 50001 vu ces encouragements car, en fonction des certificats obtenus, il est possible de négocier des services supplémentaires voire un pourcentage plus élevé d'énergie verte auprès du fournisseur d'énergie qui lui, cherche à collecter les fameux CEE. C'est l'ad-ministration qui délivre les certificats d'économies d'énergie via des organismes certificateurs indépendants tels que LRQA, Bureau Véritas,le groupe BSI,ouAFNOR certification. En France, les premiers certifiés sont les entreprises de services d'efficacité énergétique qui s'appliquent à eux-mêmes ce qu'ils proposent par la suite à leurs clients. Il s'agit de Cofely, GDF Suez, Schneider Electric (pour ses cinq principaux sites implantés à Grenoble et son siège de Rueil-Malmaison), le bureau de conseil Corem (île de la Réunion). Ils ont été suivis par de grands industriels qui s'intéressent à la norme. Le groupe Bouygues, par exemple, a commencé par son siège, puis par cinq sites industriels (la certification étant attachée à un seul site). PSA Mulhouse, Lyonnaise des eaux, Condat (usine de papier couché) dans le Périgord, Duravit, (appareils sanitaires) en Alsace et SMCO (traitement des déchets) en Mayenne. Près de Lyon, Mersen (fusibles, porte-fusibles et capteurs de courant) réalise un gain de 7% sur sa facture d'énergie, soit une économie de 21000 € depuis sa démarche de certification et Armor (encres industrielles) a divisé par trois sa consommation de gaz.

Le dispositif des certificats d'économies d'énergie (CEE) constitue l'instrument principal pour financer la politique de maîtrise énergétique. Les fournisseurs d'énergie ont l'obligation de faire faire des économies à leurs clients par le biais des CEE.

EDFWilliam Beaucardet

La lecture de cet article est payante.
Pour le lire abonnez-vous ou connectez vous.

Dans la même rubrique

Copy link
Powered by Social Snap