L'avenir De L'oscilloscope Passe Par Le Logiciel

Le 01/02/2014 à 14:00  

L'essentiel

Certains utilisateurs rechignent àinvestirdansdenouveaux oscilloscopes numériques par souci d'économie.

Pour répondre à ce besoin, les fabricants de pointe proposent à leurs clients d'enrichir les fonctionnalités des oscilloscopes qu'ils possèdent grâce à des outils logiciels.

Selon les cas, une licence temporaire ou une licence dite «flottante» est à privilégier.

L'intérêt de l'oscilloscope numérique est largement reconnu dans toute l'industrie, et celui-ci constitue en général le fondement du matériel utilisé par tout ingénieur de test. C'est grâce à l'oscilloscope numérique qu'il peut valider le fait que ses différentes conceptions sont fonctionnellement saines, et conformes à toutes les normes technologiques critiques. Par conséquent ces outils sont fréquemment utilisés, et doivent offrir des possibilités d'évolution bien identifiées, afin de répondre aux nouveaux besoins de test, au fur et à mesure que ceux-ci surviennent. Le climat économique ralenti actuel conduit de nombreux ingénieurs de test à repousser l'acquisition de nouveaux équipements. Au lieu de cela, ils doivent de plus en plus souvent faire durer les équipements existants sur de longues périodes. Ceci a des conséquences majeures pour les fabricants d'oscilloscopes, qui doivent explorer de nouvelles voies, plus séduisantes commercialement, pour apporter au marché des améliorations opérationnelles.

En réponse à cela, les fabricants d'oscilloscopes les plus en pointe ont fait évoluer leur stratégie commer-ciale. Ils offrent désormais une gamme de logiciels de test optimisés et dotés de fonctionnalités étendues, pour leurs gammes de produits standard. En installant ces nouveaux logiciels sur des instruments existants, on peut obtenir des gains de fonctionnalité considérables. Un modèle courant peut être converti en outil d'analyse performant, capable de répondre à des exigences de test spécifiques, nécessitant un niveau de performance plus élevé.

Figure 1. Analyse du diagramme de l'œil

Livingstone

Les logiciels couvrent un très large spectre de fonctions : meilleure analyse des problèmes de synchronisation, débogage plus sophistiqué, meilleur contrôle des diagrammes de l'œil (voir illustration), analyse précise des phénomènes de gigue, investigation plus poussée de la qualité d'alimentation, analyse précise des formes de signaux, examen des bus mémoire DDR, analyse vectorielle des signaux, etc.

Ces logiciels couvrent un très large spectre de fonctions : meilleure analyse des problèmes de synchronisation, débogage plus sophistiqué, meilleur contrôle des diagrammes de l'œil, analyse précise des phénomènes de gigue (instabilité), investigation plus poussée de la qualité d'alimentation, analyse précise des formes de signaux, examen des bus mémoire DDR, analyse vectorielle des signaux, etc. Plusieurs normes de bus série sont désormais supportées, notamment USB 3.0, USB sans fil, SATA, HDMI et DisplayPort, ce qui permet de réaliser des tests de conformité complets. Sans oublier le bus CAN, pour le test d'applications automobiles ou industrielles. Pour ceux qui travaillent sur les réseaux de communication, il existe aussi des options pour mesurer la gigue, ou pour saisir des paires I/Q, afin de permettre le test de systèmes LTE ( LongTerm Evolution , ou 4G), MIMO ( Multiple Input Multiple Output ,oumulti-entrées/multisor-ties),ou OFDM ( Orthogonal Frequency-Division Multiplexing , ou multiplexage à division de fréquences orthogonale).

Afin de répondre aux différents besoins logiciels, plusieurs approches sont suivies par les fabricants d'oscilloscopes.Il s'agit notamment de licences limitées dans le temps, qui permettent à un utilisateur d'ajouter rapidement une licence temporaire pour obtenir la fonctionnalité supplémentaire dont il a besoin. Ceci est parfaitement adapté au cas d'ingénieurs ayant uniquement un besoin temporaire de mise à niveau de leur instrument,mais s'avérera moins rentable pour une utilisation prolongée. Une autre approche intéressante est la notion de licences flottantes. Cette ap-proche est la plus intéressante pour les organismes possédant un grand nombre d'oscilloscopes identiques (ou similaires) dans leur inventaire. Grâce à l'utilisation de licences flottantes,la fonctionnalité logicielle peut facilement et rapidement être transférée d'un équipement à l'autre, et évite ainsi d'acheter plus de licences que le nombre maximum nécessaire à un moment donné. Le fabricant d'oscilloscopesTektronix est même allé jusqu'à permettre à l'utilisateur final d'augmenter directement la bande passante de son oscilloscope par simple achat d'une clé logicielle.Ceci ne s'applique encore qu'à une gamme de produits relativement limitée de la société, mais semble pointer vers ce qui pourrait devenir une tendance majeure à l'avenir.

Les fabricants d'oscilloscopes les plus en pointe offrent désormais une gamme de logiciels de test optimisés et dotés de fonctionnalités étendues pour leurs gammes de produits standard. En installant ces nouveaux logiciels sur des instruments existants, on peut obtenir des gains de fonctionnalité considérables.

Agilent Technologies

A plus long terme,il semble fort probable que de plus en plus de fabricants d'oscilloscopes développeront leurs différents modèles sur une plate-forme commune,et proposeront un éventail de fonctionnalités plus large en s'appuyant sur la vente de logiciels.Cette approche permettra à leurs clients d'adapter leur équipement à leurs besoins de test spécifiques. Grâce à ses relations avec les grands fabricants d'oscilloscopes numériques (comme Agilent Technologies,Tektronix,Yokogawa ou Rohde & Schwarz), Livingston, le spécialiste de la location et de la vente d'équipements de test, est désormais en mesure, en plus de louer des oscilloscopes,de fournir un grand nombre de logiciels de test spécifiques pour enrichir les fonctionnalités de ces équipements.La société offre ainsi aux utilisateurs,la possibilité de faire évoluer l'équipement qu'ils louent,grâce à des options logicielles qui pourront être installées sur l'équipement ultérieurement à la livraison. En installant une telle option logicielle sur un oscilloscope en location, l'utilisateur pourra tirer davantage du matériel loué,en bénéficiant de fonctionnalités de test améliorées et d'une plus grande souplesse opérationnelle.

Face à un horizon économique de plus en plus difficile, les ingénieurs de test doivent pouvoir disposer d'équipements offrant les meilleurs niveaux de performance, et des fonctionnalités optimisées pour chaque tâche particulière, sans impacter leur budget. Comme nous l'avons vu, cela signifie fondamentalement qu'à l'avenir, on aura davantage recours à des mises à jour logicielles s'appuyant sur une architecture logicielle sophistiquée, plutôt qu'à des modifications ou du remplacement de matériel, pour obtenir les performances et fonctionnalités recherchées.

Figure 2. Utilisation d'un masque pour mettre en évidence des problèmes de signaux

Livingstone

La notion de licences flottantes est la plus intéressante pour les organismes possédant un grand nombre d'oscilloscopes identiques (ou similaires) dans leur inventaire, car la fonctionnalité logicielle peut facilement et rapidement être transférée d'un équipement à l'autre, évitant ainsi d'acheter plus de licences que le nombre maximum nécessaire.

Les caractéristiques des oscilloscopes vont bien sûr continuer de progresser, et de tirer le marché vers l'avant, mais, à un certain degré, ces progrès se feront selon une voie différente de celle suivie par le passé. Les oscilloscopes logiciels devraient représenter la plus grande part du marché mondial dans les années à venir. L'émergence de palettes de logiciels beaucoup plus larges offrira beaucoup de potentiel. Grâce à ces nombreux logiciels, les ingénieurs de test pourront optimiser les performances de leurs équipements, sans impact financier majeur. Les fabricants d'oscilloscopes numériques ainsi que leurs partenaires distributeurs, doivent aller de l'avant et s'adapter à l'évolution des besoins de leur base clients. Ceux qui ne sauront pas le faire, se verront pénalisés par la réduction de leur part de marché.

La lecture de cet article est payante.
Connectez-vous ou abonnez-vous pour y accéder.

Dans la même rubrique

Copy link
Powered by Social Snap