Les logiciels de gestion de production répondent auxdéfis du«madeinFrance»

Le 01/01/2015 à 14:00  

P hénomène qui a débuté dans les années 1970 et qui s'est fortement accéléré à la fin des années 1990 avec l'avènement de la mondialisation, la délocalisation des industries a touché de plein fouet les pays occidentaux. Les raisons sont multiples, mais ce sont avant tout les économies de coûts qui ont motivé les entreprises à trouver des terres d'exil à la main-d'œuvre bon marché. Un calcul rationnel à l'époque mais qui ne mesurait pas les conséquences macro-économiques.Au-delà de la désindustrialisation de la France qui a entraîné un chômage massif dans le secteur industriel (12000 à 15000 emplois détruits dans le secteur industriel depuis 1995 en moyenne par an, selon l'Insee (1)), la délocalisation a aussi eu pour conséquence la perte du savoir-faire de ses travailleurs dans des spécialisations sectorielles. Parallèlement, les pays émergents ont gagné en compétence, tant en spécialisation qu'en production de masse. L'écosystème industriel s'est donc progressivement déplacé de l'Europe vers l'Asie, qui est ainsi devenu le territoire des investissements pour l'innovation des produits.

La lecture de cet article est payante.
Pour le lire abonnez-vous ou connectez vous.

Dans la même rubrique

Copy link
Powered by Social Snap