Les unités de source et de mesure simplifient les mesures complexes

Le 06/09/2018 à 14:00  

D ans un monde de la conception électronique aujourd'hui en perpétuelle accélération,la complexité représente le mal à éviter à tout prix, tandis que la simplicité est ce qui est juste et bon.Si cela n'est toutefois pas toujours blanc ou noir,la simplicité reste le meilleur allié de l'ingénieur lorsqu'il s'agit de test et de mesure, car elle permet d'économiser du temps et des efforts, et fournit des résultats de mesure plus cohérents et plus précis. Les unités de source et de mesure ( Source Measurement Unit ou SMU) sont l'un des instruments qui optimise la simplicité pour de nombreuses mesures courantes.

Elles combinent en effet une alimentation programmable, un multimètre numérique, une source de courant et une charge électronique dans un seul boîtier. Il en résulte un instrument de test plus polyvalent que chaque instrument pris individuellement, qui simplifie les configurations de test et réduit les étapes de mesure et le risque d'erreur.

Pour expliquer comment une SMU simplifie les mesures, il peut être opportun d'illustrer cela par deux exemples. Intéressons-nous d'abord à la manière de simplifier la caractérisation d'un convertisseur DC-DC avec une SMU, puis aux techniques qui permettent de simplifier le test des transis-tors à effet de champ ( Field Effect Transistors ou FET) avec une SMU.

Comme tout dispositif, les convertisseurs DC-DC doivent être caractérisés par les fabricants et par les ingénieurs qui les évaluent pour une intégration dans leurs conceptions. Compte tenu de la pression accrue qui leur est imposée pour développer des produits moins gourmands en énergie, les ingénieurs cherchent des moyens d'augmenter l'efficacité de conversion de tension. De nombreuses mesures sont nécessaires pour caractériser les paramètres électriques d'un convertisseur DC-DC. Les tests comprennent la régulation de ligne, la régulation de charge, la précision des tensions d'entrée et de sortie, le courant de repos, l'efficacité, le temps de mise sous tension, l'ondulation et la réponse transitoire.

La lecture de cet article est payante.
Connectez-vous ou abonnez-vous pour y accéder.

Dans la même rubrique

Copy link
Powered by Social Snap