Moteurs et efficacité énergétique: une révolution se profile

Le 14/12/2018 à 14:00  

L’attention constante dont fait l’objet le renforcement du rendement énergétique et de la durabilité dans l’industrie reste un moteur sous-jacent de premier plan pour l’innovation.

Adobe Stock

L’association allemande des industriels de l’électrotechnique et de l’électronique (ZVEI pour Zentralverband Elektrotechnik und Electronikindustie) alancé leprojet de recherche DC-Industrie,conjointement avec 21 sociétés industrielles et quatre instituts de recherche.Ensemble,ils travaillent àla réalisation du projet de mise en œuvre de la transition énergétique dans la production industrielle,enrenforçant ainsi le rendement énergétique et l’assouplissement des systèmes énergétiques dans l’industrie. Parmi les participants prenant part àcette initiative setrouve la société Bauer Gear Motor, membre de la société Altra Industrial Motion. Nombreuses sont les entreprises industrielles qui devraient bénéficier poten-tiellement de ce projet de recherche; déjà, un constructeur automobile de premier plan envisage de mettre en œuvrecertaines des recommandations dans une nouvelle installation d’essais. Fortedeses connaissances techniques, Bauer Gear Motor souhaite vivement participer àlaréalisation de cette vision innovante, etdecontribuer de façon significativeàl’optimisation du rendement énergétique.

Dans le secteur industriel, l’emploi des moteurs électriques représente environ 70%delaconsommation d’électricité et constituent, de ce fait, la charge d’énergie électrique la plus élevée ( voir encadré page 32 ). Toute réduction des besoins énergétiques de ces systèmes d’entraînement par l’augmentation de leur rendement engendrerait une réduction correspondante des émissions de CO 2 .

Depuis le 1 er janvier 2017, tous les moteurs triphasés neufs vendus en Europe, avec une puissance nominale comprise entre 0,75 et 375kW, doivent être conformes àlaclasse d’efficacité énergétique IE3, ou, pour les applications avec convertisseurs de fréquence, àla classe IE2. Ces classes d’efficacité énergétique sont spécifiées pour des moteurs asynchrones triphasés, fonctionnant à une vitesse et un couple nominaux. Toutefois, la réalité montre qu’une régulation du rendement énergétique d’un composant ne peut réduire l’énergie de façon durable que dans certains modes d’exploitation. Dans cette perspective, l’objectif du projet DC-Industrie est de soutenir,par le biais de réseaux àcourant continu, la transition et le rendementénergétiques, ainsi que l’industrie 4.0. Le projet est parrainé par le ministère fédéral des Affaires économiques et de l’Énergie (Bundesministerium fürWirtschaft und Energie,BMWi) et porte sur une durée de trois ans.

Dans la solution proposée dans le projet DC-Industrie, il n’est pas nécessaire que la conversion du courant continu en courant alternatif soit effectuée par un convertisseur –cette infrastructure de réseau offre la possibilité d’optimiser l’achat d’énergie et la stabilisation du réseau.

Source: Bauer Gear Motor

La lecture de cet article est payante.
Connectez-vous ou abonnez-vous pour y accéder.

Dans la même rubrique

Copy link
Powered by Social Snap