OPC UA, une norme en constante évolution

Le 23/10/2019 à 14:00  

Lanorme OPC UA est l'un des piliers de la transition numérique de l'industrie. Elle permet d'assurer l'interopérabilité entre les systèmes connectés, et garantit la sécurité des communications. Tout cela est effectué de façon ouverte: la norme n'est pas propriétaire, chacun peut s'en emparer. Mais elle peut apparaître comme complexe: elle comprend de nombreuses fonctions, parfois méconnues, notamment par les utilisateurs finaux. Celles-ci sont pourtant de nature à simplifier leur travail au quotidien. De plus, la norme est en constante évolu-tion. Que peut-elle apporter aux usines, et que faut-il en attendre à l'avenir?

Les grands fabricants de systèmes industriels sont fédérés autour d'OPC UA. Ils travaillent ensemble pour définir les spécifications de cette norme ouverte aux nombreuses fonctions.

OPC UA (pour UnifiedArchitecture, ou architecture unifiée) est une norme définie par la Fondation OPC. « La plupart des fabricants de systèmes industriels en font partie », note Christophe Rifflart, responsable produit chez Siemens. La norme détermine le mode de transport, de codage et de sécurisation des échanges, indépendamment de la topo-logie informatique. « C'est la partie “plomberie” ,indique Michel Condemine, chef de projet OpenOpcUa et directeur général de 4CE Industry. Mais OPC UA compte également une partie modélisation. Ce sont deux aspects très différents. » En effet, on peut qualifier OPC UA de «méta-modèle»,permettant de créer différents modèles d'information.

La modélisation sert à normaliser les interfaces des différents systèmes communicants, pour simplifier leur intégration sur le réseau. « La modélisation est l'un des trois piliers d'OPC UA, avec l'interopérabilité et la cybersécurité », résume Christophe Rifflart (Siemens). L'interopérabilité signifie que cette norme permet l'échange de données entre n'importe quels systèmes: automates, SCADA, interfaces homme-machine… Et ce, quel que soit le fabricant. Il n'est plus nécessaire de multiplier les passerelles ni les adaptateurs.Cependant, « dire que l'on a un serveur OPC UA est trop vague »,précise Michel Condemine (4CE Industry). En effet, OPC UA se décline en différents profils, selon les fonctions que l'on souhaite mettre en place, comme l'archivage, ou différents algorithmes de chiffrement.

Un autre avantage important de la norme est son ouverture. OPC UA est une évolution d'OPC DA (pour Data Access, ou accès aux données), une norme mise en place par Microsoft. « Le passage à OPC UA a rendu la norme indépendante de la plateforme matérielle », indique Christophe Rifflart (Siemens). Cela permet l'échange de données au sein d'infrastructures hétérogènes, notammen en termes de système d'exploitation être sous Windows, Linux, Apple ou Android n'est pas une contrainte « Comme nos principaux concurrents, nou sommes impliqués dans la Fondation OPC explique Maxence Prouvost, responsable marketing des solutions machines chez Schneider Electric. Aujourd'hui, rester sur des bus propriétaires n'est plus possible Nos clients ne veulent plus de systèmes fermés ».

Il est possible de modéliser des équipements grâce à la norme OPC UA. Cette fonction les rend interchangeables, indépendamment de leur fabricant.

Jean-Claude Hallynck, responsable produits chez Codra, l'éditeur de la plateforme de supervision Panorama, confirme cette volonté des utilisateurs: « Nous avons commencé à nous intéresser à OPC UA vers 2007, car la norme était préconisée par certains de nos gros clients, qui souhaitaient notamment s'affranchir des technologies propriétaires,aussi bien au niveau des réseaux que des systèmes d'exploitation. L'ouverture est l'un des points forts d'OPC UA. On trouve donc des implémentations, des kits de développement ou des bibliothèques sous Linux. Cela a permis de simplifier la mise en œuvre de certains serveurs. » OPC UA est non propriétaire, ce qui implique que chacun peut se saisir de la documentation pour l'implémenter, sans avoir de droits à payer à la Fondation OPC.

La lecture de cet article est payante.
Connectez-vous ou abonnez-vous pour y accéder.

Dans la même rubrique

Copy link
Powered by Social Snap