Partager Les Données Pour Bien Décider

Le 01/04/2013 à 14:00  

Al'instar de la BI ( Business Intelligence ) qui a révolutionné les univers de la comptabilité, de la finance ou du marketing, les logiciels d'EMI (Enterprise Manufactoring Intelligence) veulent ajouter de l'intelligence au processus décisionnel des opérations de production industrielle. En s'appuyant sur un système d'information industriel (SII) connecté au système d'information (SI) global de l'entreprise, l'enjeu de l'EMI porte sur la collecte multisource des données de production, leur consolidation, leur agrégation et leur contextualisation. Ainsi que sur la modélisation de ces données, leur analyse et leur visualisation. Sans oublier la production de rapport et de tableaux synthétiques.

Aide à la décision. En mettant en scène des réalités de production très complexes sous une forme graphique facile à interpréter, l'EMI aide les décisionnaires à maîtriser les coûts, réduire les consommations, identifier les écarts de qualité, tenir les marges, partager les référentiels de bonnes pratiques… Surtout, ils peuvent réagir au plus vite face à l'imprévu: un aléa de production, un incident technique, voire un accident ou à un impératif urgent dicté par le marketing.

En majorité, les industriels sont prêts à collecter et extraire de très grandes quantités d'informations. Mais pas en temps réel. Pis: « sans outil spécifique, ils perdent 30 % à 60 % de leur temps à retrouver l'information pertinente dans des océans de données », explique une étude de fin 2011 menée par le cabinet américain d'analyseARC-Advisory Group. Or l'objectif de l'EMI est justement de transformer les données de production en connaissances afin de prendre des décisions mieux étayées.

Les outils logiciels mettent les données en scène sous forme de graphiques faciles à comprendre et facilitant les prises de décisions grâce à des rapports et des tableaux synthétiques.

Wonderware

Mouvement inéluctable. Où en est l'adoption de l'EMI? « En premier lieu, l'EMI concerne les groupes qui ont plusieurs usines et souhaitent consolider l'information pour comparer les sites entre eux et en tirer des'' Best Practices '',mener des études de rentabilité » , analyse Grégory Guihéneuf, directeur marketing chez Wonderware en France, un éditeur d'EMI acquis par Invensys. « L'enjeu majeur, c'est bien de réduire les coûts de production. Et, notamment, le coût de la consommation énergétique qui est une denrée fluctuante et fortement volatile », renchérit Fabrice Marc, ingénieur d'affaires pour l'offre MES/EMI chez Invensys en France. « Pour maîtriser les postes de consommation en vue d'opérer des arbitrages, comme confier tel plan de production à telle usine, il est nécessaire de disposer de la bonne information. Laquelle permettra de prendre la décision adéquate. Dans certains secteurs industriels, plus que l'énergie, c'est le poste de consommation des matières premières qui est critique.»

La lecture de cet article est payante.
Pour le lire abonnez-vous ou connectez vous.

Dans la même rubrique

Copy link
Powered by Social Snap