Une édition tournée aussi vers l'avenir

Le 13/04/2018 à 14:00  

E ants d'échanger sur le futur pas si lo ntre l'évolution du contexte réglementaire, la place de l'analyse industrielle dans l'industrie du futur et la pré-sence d'un large éventail de start-up, l'édition 2018 du salon Analyse indus-trielle,qui s'est tenu les 6 et 7 février dernier à l'Espace Grande Arche – Paris La Défense ( voir encadré page 29 ), ano-tamment mis en avant le futur, pas si lointain que cela d'ailleurs, de ce marché de niche. Lors de la conférence inaugurale organisée par le syndicat professionnel Gimelec, le Groupement des industries de l'équipement élec-trique, du contrôle-commande et des services associés, Claire Rosevègue, adjointe au chef du bureau de la qualité de l'air au ministère de la Transition écologique et solidaire, a confirmé qu'un nouveau document BREF pour les applications d'incinération – il précise que la mesure du mercure en continu est la seule efficace – sera publié dans les mois à venir.

« La réglementation est en cours d'évolution avec la publication en août 2017 des conclusions MTD (Meilleures techniques dispo-nibles) relatives aux grandes installations de combustion (puissance supérieure à 50 MW) et le projet de transposition de la directive 2015/2193 concernant les installations moyennes de combustion (MCP ; de 1 à 50 MW). Cette transposition modifiera la nomenclature ICPE et donnera lieu à de nouveaux arrêtés Combustion », explique Stéphane Mabecque, responsable produits Process Automation chez Sick France. Le fabricant allemand présente d'ailleurs, sur son stand, une baie PowerCEMS100, composée de deux racks pour les mesures infrarouges et/ou UV, et d'un système de prélèvement à froid pour retirer la partie humide avant analyse.

La lecture de cet article est payante.
Connectez-vous ou abonnez-vous pour y accéder.

Dans la même rubrique

Copy link
Powered by Social Snap