Vingt bougies et plein d'innovations pour les procédés

Le 09/05/2016 à 14:00  

L 'édition 2016 du Carrefour des fournisseurs de l'industrie agroalimentaire (CFIA) est à marquer d'une pierre blanche. Non pas pour la grève des transports le mercredi qui a forcément eu une incidence sur la venue de certains visiteurs (il aurait plutôt fallu marquer d'une pierre blanche si aucun événement humain, météorologique ou autre n'avait perturbé le salon), mais pour les 20 ans de la manifestation rennaise. Et cerise sur le gâteau (d'anniversaire), cette édition a, une nouvelle fois, enregistré des records de fréquentation. Ce ne sont en effet pas moins de 1450 exposants et 19022 visiteurs qui ont fait le déplacement dans le grand Ouest cette année, ce qui a obligé l'organisateur GL events Exhibition à pousser les murs ( voir encadré page 34 ). Et, pour ne pas être en reste, la grande majorité des exposants étaient venus les bras chargés d'innovations et de nouveaux produits ou services. Dans le domaine des procédés, le distributeur français Bécot présentait les capteurs de température sans fil TSP 300-W de l'helvético-suédois ABB, les tout premiers modèles entièrement autonomes du marché, grâce notamment à une technologie de récupération d'énergie ( energy harvesting ; voir Mesures n°882 ). « Nous avons par ailleurs complété notre offre en signant un partenariat avec Badger Meter au début de l'année 2016. Il s'agit de débitmètres/compteurs à roue ovale et à turbine, tels que le modèle Blancett FloClean, pour les applications de dosage ou mettant en œuvre des produits visqueux », explique Rémi Reze, technico-commercial chez Bécot.

DR Même en ayant ouvert un hall supplémentaire, il fallait parfois jouer des coudes pour avancer dans les allées du CFIA… Le nombre de visiteurs, comme celui des exposants, a d'ailleurs dépassé les objectifs optimistes de l'organisateur GL events Exhibition.

Sur son stand, l'allemand Krohne présentait notamment une démonstration avec son nouveau convertisseur de mesure MFC 400. Il permet de disposer de la fonction de gestion avancée des phases transitoires/diphasiques ( Entrained Gas Management ou EGM) dans tous les débitmètres massiques à effet Coriolis à tube droit (Optimass 1400 pour les applications standards, Optimass 2400 et Optimass 7400 pour les comptages transactionnels). « Alors que la majorité des appareils décrochent lorsqu'ils sont en présence d'un process qui se vide, nos débitmètres continuent à mesurer même avec 100 % de gaz dans le liquide », annonce Christian Jay, responsablemar-keting chez Krohne France.

Alors que la majorité des appareils décrochent lorsqu'ils sont en présence d'un process qui se vide, les débitmètres massiques à effet Coriolis (Optimass 7400) de Krohne continuent à mesurer même avec 100 % de gaz dans le liquide, grâce à la fonction EGM.

La lecture de cet article est payante.
Pour le lire abonnez-vous ou connectez vous.

Dans la même rubrique

Copy link
Powered by Social Snap