Vos instruments sont-ils prêts pour le numérique ?

Le 28/01/2020 à 14:00  

ABB Les fonctionnalités de numérisation disponibles dans l'instrumentation et les systèmes de gestion d'usine d'aujourd'hui aident les opérateurs à débloquer de nouveaux niveaux de données pouvant être utilisés pour améliorer la prise de décision et les performances.

L a mise en œuvre des technologies numériques dans des applications industrielles toujours plus nombreuses est en train de transformer la gestion de l'usine, tous domaines confondus, de la fabrication jusqu'aux utilités. En ce qui concerne l'instrumentation de process, l'éventail croissant de fonctionnalités numériques ouvre de nouvelles possibilités d'amélioration de l'efficacité des installations, en particulier dans les domaines du diagnostic et de la maintenance. Offrant une précision de mesure, une étendue de mesure et des détails accrus, les technologies numériques fournissent une image plus fine, et lorsque les utilisateurs en ont besoin, les conditions de fonctionnement et l'état de santé de l'instrumentation de process.

Les instruments numériques possèdent plusieurs avantages par rapport aux technologies analogiques traditionnelles. Comme les données sont envoyées sous forme de suites de 0 et de 1, un instrument numérique fournira toujours une représentation précise des valeurs de procédé. En revanche, les instruments analogiques représentent les données via un signal électrique variable. Cela pose un problème de mise à l'échelle, où il peut y avoir une inadéquation entre la plage du signal transmis par un instrument et la plage de mise à l'échelle en entrée de l'équipement récepteur, ce qui peut alors créer des lectures erronées et l'envoi d'opérateurs pour rien.

La lecture de cet article est payante.
Connectez-vous ou abonnez-vous pour y accéder.

Dans la même rubrique

Copy link
Powered by Social Snap